Conseils de Shayne Corson en matière de santé mentale

Peu importe qui vous êtes, les problèmes de santé mentale ne font pas de discrimination et peuvent arriver à n’importe qui. Qu’il s’agisse de dépression, de troubles de l’anxiété, de comportements de dépendance ou même d’une combinaison de problèmes, il peut être difficile de déterminer exactement quel est le problème lorsque la maladie est « invisible ». Il peut être encore plus difficile de demander de l’aide, surtout si tout semble bien en surface — et c’est malheureusement à cette étape qu'un grand nombre de personnes restent prises.

Shayne Corson est un exemple notable. Malgré sa longue carrière en tant qu’athlète professionnel, il fait face à une anxiété débilitante et à des crises d’angoise. Plutôt que de se cacher, Shayne est déterminé à transformer ses difficultés en une expérience positive en offrant de l’aide et des conseils à toute personne souffrant de problèmes de santé mentale. Comme janvier est un mois important pour la sensibilisation à la santé mentale, il s’agit du moment idéal pour entamer la conversation — et pour comprendre les premiers signes à traiter.

Nous avons eu la chance de demander à Shayne comment il combat son anxiété, comment et quand il a demandé de l’aide et comment parler de santé mentale aux enfants afin qu’ils puissent apprendre à demander de l’aide par eux-mêmes, sans honte.

Quand as-tu commencé à noter des sentiments d’anxiété?

Shayne:

À un très jeune âge; j’ai toujours été un enfant nerveux.

Combien de temps as-tu attendu avant de demander de l’aide, que ce soit auprès de ta famille et amis ou de professionnels?

Shayne:

Je n’ai pas demandé d’aide avant la fin de ma carrière, à 37 ans.

Quel a été ton plus grand défi lorsqu’il s’agit de composer avec ton anxiété?

Shayne:

Réaliser que j’avais besoin d’aide — et obtenir le bon type d’aide. Il est normal d’avoir un certain niveau de stress, mais j’ai eu à examiner attentivement ma vie et à déterminer quelles situations me causaient beaucoup d’anxiété. Je n’avais plus le choix de faire de grands changements.

Comment penses-tu que nous devrions parler de la santé mentale avec nos enfants?

Shayne:

Amorcez régulièrement des conversations sur la santé mentale avec vos enfants. Demandez-leur comment ils se sentent; écoutez-les. Donnez-leur suffisamment d’espace pour exprimer leurs sentiments. Dites-leur que bien que nous ne savons pas exactement pourquoi les gens ont des problèmes de santé mentale, comme la dépression et l’anxiété, nous savons qu’il y a des solutions pour mieux se sentir.

Quelles sont tes recommandations pour aider les enfants à gérer leurs peurs et leur anxiété?

Shayne:

Donnez-leur beaucoup d’amour et de soutien. Dites-leur que vous êtes là s’ils veulent parler avec vous ou que vous pouvez les aider à parler à quelqu’un d’autre, si c’est ce qu’ils préfèrent.

Quels conseils donnerais-tu aux enfants qui ont peur de parler de leurs difficultés?

Shayne:

Je leur dirais que même s’ils sont effrayés ou se sentent anxieux, ils ne sont pas seuls. Il y a de l’espoir et des ressources pour obtenir de l’aide. Il ne s’agit pas d’une faiblesse, mais d’une maladie.

 

Shayne Corson est un porte-parole payé de Sonnet.
Assurez-vous d’avoir la bonne assurance habitation et auto qui convient à vos besoins.