Comment être prêt à tout : accidents de voiture

Nous ne voulons pas vous inquiéter quant aux accidents de voiture, mais il est toujours bon d’être prêt(e) à tout! Que vous ayez de bonnes habitudes de conduite ou évitiez les accidents, voici quelques manières d’assurer votre sécurité chaque fois que vous prenez la route.

Retournons à l’essentiel

Souvenez-vous de l’époque où vous étiez élève au volant et que vous appreniez toutes ces techniques de conduite sécuritaires.

Servez-vous des rétroviseurs et des clignotants

N’oubliez pas de vérifier (et de vérifier de nouveau) vos rétroviseurs extérieurs et d’activer votre clignotant avant de changer de voie afin d’éviter une collision latérale. Lorsque vous ralentissez près d’un arrêt, il est aussi important de vous assurer que le véhicule derrière vous ralentit, lui aussi. N’oubliez pas de faire connaître vos intentions aux autres conducteurs en utilisant vos clignotants avant de tourner.

Allumez vos feux

Il est tout aussi important de voir ce qui se trouve devant vous que d’être vu(e) par les autres conducteurs. Au Canada, toutes les voitures sont dotées de feux de jour, qui aident à la visibilité durant le jour. Cependant, en soirée, lorsque le soleil se couche, n’oubliez pas d’allumer vos phares.

Maintenez une distance et une vitesse sécuritaires

Gardez-vous un espace minimal de deux secondes entre le véhicule devant vous et le vôtre pour vous donner le temps de réagir en cas d’urgence. Vous voudrez également ajuster votre vitesse aux conditions météorologiques changeantes et observer la route au moins 20 à 30 secondes devant vous. Vous devriez toujours respecter les limites de vitesse affichées, surtout dans les zones résidentielles. Encore une fois, plus vous roulez vite, moins vous aurez de temps pour réagir et plus il y aura des dommages dans un accident.

Dans votre trajet quotidien

Garder votre véhicule en bonne condition et vous-même en bonne santé peut vous préparer à ce qui se trouve sur la route.

Maintenez votre voiture en bonne condition

Les entretiens périodiques permettent à votre voiture de fonctionner comme elle le devrait. Il est important de demander à votre mécanicien de faire une vérification complète chaque fois que vous faites changer l’huile (recommandé deux fois par année) — assurez-vous de vérifier l’usure des pneus et des freins!

Maintenez-vous en bonne santé

Être alerte au volant est la clé — si vous êtes affamé(e) ou fatigué(e) en conduisant, il est préférable de vous arrêter et de remplir votre « réservoir » ou de faire une sieste (où il est sécuritaire et légal de le faire, comme à une halte routière).

Minimisez les distractions

Créez votre liste de musique parfaite, montez le volume et sélectionnez votre destination! Assurez-vous simplement que toute votre attention soit sur la route lorsque vous conduisez — rangez ce téléphone jusqu’à votre destination. Non seulement il est illégal d’utiliser votre téléphone au volant, qui a une incidence sur votre assurance, mais vous pourriez blesser quelqu’un dans un accident.

Dans le pire scénario...

Même si vous faites tout ce qu’il faut, il arrive que les choses prennent une mauvaise tournure. Ne vous inquiétez pas, vous serez tout de même prêt(e) à cette éventualité. Habituellement, après un accident, votre esprit s’emballe. C’est une bonne idée de conserver une liste de vérification des choses à faire après un accident dans votre boîte à gants pour ne rien oublier.

Premières étapes

Comme indiqué dans votre liste de vérification, vous devriez éteindre votre moteur et allumer vos feux de détresse, vous assurer que vous n’êtes pas blessé(e) et que vous pouvez sortir en toute sécurité. Nous savons que c’est plus facile à dire qu’à faire, mais tentez de rester calme pour que vous puissiez noter les détails, parler aux policiers (s’il y a lieu) ou communiquer avec une entreprise de remorquage en toute lucidité.

Ayez votre téléphone cellulaire à portée de main

Bien que vous ne devriez pas utiliser votre téléphone au volant, il est important de l’avoir à portée de main en cas d’accident pour plusieurs raisons. Vous pouvez l’utiliser pour communiquer avec les autorités policières (s’il y a lieu) et consigner les détails importants en prenant des photos de la scène, de l’autre véhicule et de sa plaque d’immatriculation. N’oubliez pas de l’utiliser seulement une fois que vous avez éteint votre véhicule.

Communiquez avec votre assureur

Peu importe la gravité des dommages, il est toujours important d’informer votre compagnie d’assurance que votre véhicule a subit un accident. Vous voudrez lui envoyer les détails de l’accident, y compris l’heure, l’endroit, la date et les renseignements sur l’autre conducteur, afin qu’elle puisse déterminer qui est responsable et vous aider avec votre réclamation. Il est également important d’appeler les services de police et de remplir un rapport s’il y a des blessures ou si l’autre conducteur a les facultés affaiblies, si des piétons ou des cyclistes sont impliqués, s’il y a plus de 2 000 $ en dommages ou si toute propriété de la ville est endommagée.

Présentez une réclamation

Lorsque vous communiquez avec votre compagnie d’assurance, ayez les détails de l’accident et votre numéro de police à portée de main (ce qui accélérera le processus de règlement de votre réclamation). Présenter une réclamation varie d’une province à l’autre, donc il est important de savoir quels formulaires remplir et qui appeler. Si nous sommes votre assureur, appelez au 1-844-SONNET4 (1-844-766-6384) en tout temps et nous serons là pour vous aider.

Quelles sont les prochaines étapes?

Les accidents peuvent se répercuter sur votre état émotif, donc une fois que vous avez soumis votre réclamation, prenez du temps pour vous remettre de vos émotions. Si votre véhicule est endommagé, faites appel aux fournisseurs privilégiés de votre compagnie d’assurance pour toute réparation ou voiture de location. Ils sont là pour vous aider et sont « privilégiés » pour une bonne raison!

Voici une liste de vérification des étapes à faire après un accident.

La protection que votre voiture a toujours souhaitée à un prix concurrentiel.