Comment prolonger la vie de votre véhicule

« Entretien régulier ». Ces deux mots simples peuvent faire toute la différence entre un véhicule qui ne vous occasionne que des problèmes et un véhicule pour lequel vous n’aurez jamais à vous faire de souci. Tout comme l’entretien d’une maison, ce sont les petites choses à long terme qui font toute la différence. Bien qu’il n’y ait rien d’extraordinaire dans le fait de réchauffer votre moteur et de vérifier le niveau d’huile, il s’agit de gestes que vous devez poser afin d’améliorer la situation et de vous faciliter la vie à long terme. Voici quelques moyens faciles de garder votre véhicule pendant longtemps.

Ne procrastinez pas

Personne n’aime passer chez le mécanicien et encore moins payer la facture qu’il vous remet. Toutefois, il est rentable de faire effectuer un entretien régulier de votre véhicule. Non seulement serez-vous en mesure de repérer et de régler les problèmes avant qu’ils n’empirent (pouvant possiblement vous laisser en panne au bord de la route), mais les réparations prises à temps se révéleront souvent moins coûteuses que celles prises plus tard. Les vidanges d’huile, notamment (voir ci-dessous), la rotation des pneus et le remplacement des garnitures de frein font nécessairement partie de la routine du propriétaire d’un véhicule. Plus vous y porterez attention, plus vous garderez votre véhicule longtemps.

Vérifiez le niveau des liquides

Bien que la complexité d’un moteur échappe à la plupart d’entre nous, il est relativement facile de surveiller le niveau des liquides grâce aux dispositifs conçus à cet effet. Il faut par exemple faire la vidange de l’huile à moteur tous les 5 000 à 10 000 km, selon la marque et le modèle du véhicule (consultez votre guide du propriétaire si vous n’êtes pas certain). Vérifiez de même le niveau d’huile une fois par mois au moins. Un niveau d’huile trop bas peut entraîner l’usure excessive du moteur ou pire encore, le grippage du moteur. De même, surveillez le niveau de l’huile à transmission, de la direction assistée et des freins, particulièrement si votre véhicule est âgé, afin de vous assurer qu’il n’y a pas de fuite. Comme dans le cas de l’huile à moteur, consultez votre guide du propriétaire afin de repérer les jauges des autres liquides et ce que vous devez surveiller lorsque vous en vérifiez le niveau.

Gardez-le propre

La propreté de l’extérieur et de l’intérieur de votre véhicule comporte de nombreux avantages, dont certains sont plus évidents que d’autres. Outre la satisfaction d’avoir un véhicule de belle apparence, l’accumulation de saleté sur la carrosserie de votre véhicule peut endommager la peinture et favoriser l’apparition de rouille avec le temps. Pour des raisons semblables, il est préférable de faire nettoyer votre moteur à la vapeur par des professionnels tous les ans ou aux deux ans, car l’accumulation de saleté peut nuire au rendement et entraîner des bris à la longue. Le fait de passer l’aspirateur régulièrement à l’intérieur de votre voiture préviendra également l’accumulation de saleté et de miettes de croustilles. Cela ne prolonge pas nécessairement la vie de votre véhicule, mais vos passagers apprécieront certainement son état de propreté.

Adoptez une conduite modérée

Le moteur est de loin l’élément le plus complexe et important de votre véhicule. La conduite que vous adoptez peut avoir une incidence sur son rendement avec le temps. La plupart des véhicules sont conçus pour une conduite urbaine ou routière modérée. Donc, non seulement l’accélération excessive d’un feu de circulation à l’autre et la vitesse excessive sur l’autoroute vous mettront-elles les autres conducteurs à dos, mais elles peuvent également endommager votre moteur. De même, les véhicules sont conçus pour la conduite régulière. Faites en sorte d’utiliser le vôtre au moins une fois par semaine et de le conduire sur l’autoroute régulièrement.

Donnez-lui le temps de se réchauffer

Lorsque le temps se refroidit en hiver, le fait de consacrer un peu plus de temps et de soins à votre véhicule quand vous l’utilisez le matin peut prolonger la vie de votre moteur. Laissez d’abord votre moteur se réchauffer pendant 30 secondes au moins lorsqu’il fait froid, ou pendant une ou deux minutes lorsque la température est exceptionnellement basse, avant de prendre la route. Une fois sur la route, assurez-vous particulièrement d’adopter une conduite modérée de votre véhicule jusqu’à ce que l’indicateur de température du moteur atteigne le niveau moyen.

Véhicules électriques

La durée de vie d’un véhicule électrique est surtout le fait d’un élément : les batteries. En prenant bien soin de vos batteries, votre véhicule fournira un rendement optimal plus longtemps et vous procurera un rendement sur investissement pendant toute sa durée de vie. Pour ce qui est tout autant des véhicules hybrides que des véhicules électriques, tentez de protéger votre batterie des variations de température en stationnant votre véhicule à l’ombre l’été et à l’intérieur l’hiver dans la mesure du possible. Pour les véhicules entièrement électriques, profitez des dispositifs de chargement intelligents afin de réduire le temps pendant lequel votre batterie sera branchée et pleinement chargée et pour éviter la charge par courant continu à tension élevée dans la mesure du possible, car cela peut raccourcir la durée de vie de la batterie avec le temps.

Jeremy Freed est un auteur et rédacteur en chef indépendant basé à Toronto. Ses articles sur la mode, les voyages, la cuisine et le stylisme ont été publiés dans de nombreuses revues, notamment Sharp, Harry et re:Porter.

Jeremy Freed est un porte-parole payé pour Sonnet.
La protection que votre voiture a toujours souhaitée à un prix concurrentiel.