Comment bien s’alimenter en tant qu’enseignant

Les enseignants canadiens, qu’ils soient en Alberta, au Québec ou ailleurs, ont de grandes responsabilités tous les jours : éduquer les jeunes esprits et inspirer les élèves à apprendre. En tant qu’enseignant, vous avez également la responsabilité de prendre soin de vous et d’être en bonne santé pour enseigner toute la semaine. De plus, vous pouvez profiter de cette occasion pour donner l’exemple à vos élèves grâce à vos habitudes positives. Il n’est jamais trop tôt pour enseigner aux élèves comment faire de bons choix alimentaires.

Cela dit, nous comprenons que vous avez peut-être besoin d’un guide rapide pour adopter des habitudes alimentaires plus saines. Après tout, les enseignants ont toujours beaucoup de pain sur la planche. Voici comment commencer vos journées en force et conserver un niveau d’énergie élevé au cours de la journée.

Commencez la journée du bon pied

Il est vrai que les enseignants ont beaucoup à faire le matin pour se préparer, mais nous savons tous que les repas achetés dans un service au volant ne vous offriront pas le meilleur départ pour votre journée d’école. Règle générale, se priver de déjeuner peut être aussi néfaste, vous pourriez vous sentir léthargique et plus fatigué qu’à l’habitude. Vous n’aurez définitivement pas assez d’énergie pour garder le rythme de vos cours matinaux.

C’est pourquoi il est important d’entamer une excellente matinée le soir précédent avec une préparation de déjeuner simple en prévision du lendemain matin. Le site Teach.com (en anglais seulement) recommande des combinaisons simples de granolas, yogourt, fruits et noix pour vous aider à dynamiser vos premières heures de la journée. Sinon, vous pourriez placer un mélange de gruau au frigo toute la nuit pour qu’il soit prêt à déguster le matin, ou même cuisiner des frittatas miniatures qui peuvent être congelées et dégelées au besoin.

Prévoyez des collations intelligentes

Disons que vous avez omis le déjeuner ce matin ou que vous avez ingéré une grande quantité de glucides vides et de sucre (comme un beigne ou un muffin avec un café au lait). La machine distributrice de la salle de pause vous appelle dès la moitié de la matinée? Ce problème survient fréquemment lorsque votre petit-déjeuner n’est pas adéquat; vous vous tournez vers de mauvaises collations pour tenter de garder le rythme, mais à leur tour, ces collations peuvent réduire votre niveau d’énergie selon la quantité de sucre et de glucides qu’elles contiennent. Exactement l’inverse de ce que vous souhaitez lorsque vous êtes devant une classe, en plein exposé magistral!

La solution est d’apporter vos propres collations santé pour alimenter votre journée. Encore une fois, il faudra vous y prendre d’avance, mais prendre le temps de préparer vos propres collations, d'emballer des aliments riches en protéines et en bons gras, notamment du yogourt 1 %, des bâtonnets de fromage, des noix et des fruits déshydratés, ou des légumes crus avec du houmous, vous permettra de réduire votre consommation de sodium et de gras saturés. De plus, vous ne gaspillerez pas d’argent à la distributrice.

Faites de la préparation de repas une priorité

Puisqu’il est question de préparation de repas (et vous notez peut-être une tendance ici), il est fortement recommandé de commencer à penser à vos repas d’avance. Si votre frigo est vide à la fin de la journée, vous serez plus susceptible de faire livrer un repas d’un restaurant ou d’aller le chercher en rentrant de l’école. Un petit plaisir occasionnel n’est pas dramatique, mais si cela devient une habitude, vous constaterez une incidence sur votre niveau d’énergie et votre compte de banque.

Si vous avez l’impression que la préparation de repas prendra une éternité, rassurez-vous: elle peut être aussi simple et rapide que la préparation de vos cours pour la semaine. Un article de Hey Teach! (en anglais seulement) souligne que la préparation de repas peut inclure l’utilisation de la mijoteuse ou même des repas congelés santé qui peuvent être pratiques lors des très longues journées d’enseignement. Si vous pouvez prendre un peu de temps au cours de la fin de semaine pour préparer une grande quantité de repas qui se congèlent bien, notamment des soupes ou du chili, en plus d’avoir des portions supplémentaires à apporter pendant quelques jours, vous aurez également des repas à décongeler au besoin.

À la fin de la journée, choisir ce qui est pratique en matière d’alimentation peut être satisfaisant sur le coup, mais les effets peuvent être négatifs pour vous à long terme. Usez plutôt de vos aptitudes de planification qui vous ont été utiles pour devenir enseignant et choisissez à l’avance ce que vous mangerez, que ce soit pour votre déjeuner, vos collations qui vous donneront de l’énergie ou vos repas santé du midi ou du soir.

Sonnet n'est pas affilié à Teach.com.
Les enseignants de l’Alberta économisent aussi sur leurs assurances habitation et auto avec Sonnet.