Cinq dépenses inattendues qui pourraient nuire à votre retraite

Félicitations, vous êtes retraité(e)! Vous avez maintenant plus de temps à accorder à votre famille, vos amis et vos passe-temps. Mais avez-vous pensé à combien ce nouveau mode de vie vous coûtera? Bien que les dépenses lors de la retraite diminuent avec le temps, principalement pour des raisons de santé, les premières phases de la retraite sont souvent accompagnées d’une légère hausse des dépenses, que nous n’avons souvent pas prévue dans nos plans financiers. Voici cinq dépenses inattendues qui peuvent faire dérailler votre budget de retraite.

Un sourire qui vaut des millions?

Au fur et à mesure que nous vieillissons, il est de plus en plus dispendieux de garder nos dents en bonne santé. Bien que les frais d’entretien réguliers soient modestes, certains dentistes réduisent même les prix pour les retraités qui ne sont pas couverts par des régimes privés, car les frais pour les traitements de canal, les implants dentaires, les facettes et la chirurgie gingivale peuvent facilement s’élever à des milliers de dollars. Une fois retraités, la plupart des gens n’ont plus droit à des avantages sociaux collectifs. Selon un rapport de CBC Marketplace (en anglais seulement), le prix des soins dentaires varie énormément au Canada. Lorsqu’une journaliste a visité 20 dentistes à Vancouver et leur a montré ses radiographies en demandant un plan de traitement, les estimations variaient de moins de 200 $ à plus de 11  000 $.

Frais supplémentaires

Voulez-vous une multivitamine avec ça? La croissance prévue du marché des vitamines et suppléments minéraux est estimée à 2,2 % jusqu’à 2023 et a été évaluée à 526,45 $ US au Canada en 2019 selon Statista (en anglais seulement). Les personnes âgées sont plus sensibles aux campagnes de marketing qui leur indiquent qu’ils ont besoin de suppléments pour rester en bonne santé et prévenir les maladies. Selon une étude menée en 2017 (en anglais seulement) parmi les adultes plus âgés, 29 % d’entre eux utilisaient quatre différents suppléments ou plus au cours des 30 derniers jours.

C’est triste, mais il n’existe encore aucune preuve que l’argent dépensé sur les vitamines a une incidence positive sur la santé. En fait, les consommateurs jettent leur agent à la toilette. Une étude canadienne menée en 2018 (en anglais seulement) a observé le rôle des suppléments vitaminiques et minéraux pour la prévention et le traitement de plusieurs maladies cardiovasculaires, comme les cardiopathies ou les accidents vasculaires cérébraux qui touchent souvent les personnes âgées. Les chercheurs ont conclu que les suppléments n’avaient aucun effet du tout sur la santé, sauf dans le cas de la vitamine B3 (niacine) qui avait un effet négatif.

Plus occupé que jamais?

Le nouvel adage de la retraite est de « rester occupé »! Ce qui était auparavant le moment de se détendre et d’adopter un rythme de vie plus lent est tout simplement devenu une extension de notre mode de vie bien rempli d’avant la retraite. C’est attribuable à plusieurs habitudes (nous avons l’habitude de prendre plusieurs engagements), aux conseils médicaux qui suggèrent de faire de l’activité physique pour rester en santé et aux campagnes publicitaires ciblant les retraités comme groupe de consommateurs principal. Les retraités ressentent la pression d’être plus occupés que jamais et ces nouveaux engagements coûtent de l’argent. Cela peut inclure les voyages, les passe-temps, les rénovations, les séances d’entraînement, le bénévolat, l’activisme politique sans mentionner les rencontres régulières avec les amis et la famille qui exigent des investissements substantiels et ce n’est que pour satisfaire aux attentes des autres concernant votre retraite (en anglais seulement).

Le découplage à la retraite

L’image romantique d’un couple aux cheveux gris qui marchent main dans la main sur une plage au coucher de soleil est fréquente dans les publicités. Hélas, ce n’est pas celle qu’un nombre en croissance de Canadiens plus âgés affiche sur Facebook. Selon Statistiques Canada (en anglais seulement), le taux de divorce parmi les personnes à la fin de la cinquantaine et plus âgées est de 20 %, ce qui en fait le groupe le plus élevé de toute autre cohorte.

Peu importe la raison d’abandonner le navire, une chose est certaine, les divorces gris ont un une incidence financière négative plus élevée que les séparations plus tôt dans la vie. En plus de la réduction de la valeur nette et une augmentation des frais de subsistance, il y a une perte d’avantages fiscaux comme le partage des pensions, les frais juridiques de la séparation, la mise à jour des testaments et les transactions immobilières.

Soins à long terme

Nous avons tendance à nous concentrer sur la mortalité, qui représente la durée de vie, mais moins sur la morbidité, qui représente notre état de santé au cours de notre vie. Plusieurs personnes vivent longtemps avec des maladies chroniques qui nuisent à leur capacité de s’occuper d’eux-mêmes et occasionnent de frais imprévus. Les incapacités incluent la démence ainsi que les troubles physiques. Pour certaines personnes, le soutien supplémentaire peut venir des membres de leur famille, mais peut également exiger des visites régulières à domicile d’un soignant ou de déménager dans une maison de soins infirmiers ou un établissement de soins à long terme. Les frais associés à ces services peuvent être très élevés - de 30 $ par heure pour une visite à domicile à plusieurs milliers de dollars par mois pour une résidence dans une maison de soins infirmiers. Les personnes âgées à faibles revenus sont admissibles à des subventions gouvernementales, mais celles-ci couvrent rarement tous les frais.

Rita Silvan, CIM, est auteure et rédactrice en finances personnelles et investissements. Elle est l’ancienne rédactrice en chef du magazine Elle Canada, une journaliste primée et une personnalité de la télé et des médias. Rita est rédactrice en chef de Golden Girl Finance (en anglais seulement), un magazine en ligne qui porte sur la réussite financière des femmes. Lorsqu'elle ne rédige pas de textes sur les finances, Rita explore les parcs de Toronto avec son caniche royal.

Rita Silvan est une porte-parole payée de Sonnet.
Assurez-vous d’avoir la bonne assurance habitation et auto qui convient à vos besoins.