Conseils pour les comptables en télétravail

Lorsqu’est survenue la COVID-19, les travailleurs du savoir sont rapidement passés au télétravail. Selon le numéro de janvier/février 2012 du magazine Pivot, seuls 4 % des Canadiens étaient en télétravail avant la pandémie, comparativement à 31 % en date de septembre 2020. Qu’ils travaillent au sein de cabinets, d’industries, d’universités ou d’organismes sans but lucratif, de nombreux comptables font partie de ces effectifs travaillant à distance. Le passage soudain au télétravail a créé de nombreux défis, tout en donnant lieu à certaines solutions créatives.

Limites floues

Bien que nous appréciions ne plus avoir à voyager pour nous rendre au travail ou chez des clients, nous commençons à sentir que non seulement nous travaillons de notre domicile, mais également que nous vivons au travail. Si vous avez de jeunes enfants, la conciliation entre garde d’enfants, école, encadrement des devoirs, tâches ménagères et travail peut être particulièrement difficile. Voici quelques conseils qui peuvent vous aider :

·       Rendez votre journée de travail plus flexible. Les employeurs et les collègues savent bien que tout le travail ne peut être effectué durant les « heures de travail ». Par exemple, certains parents se lèvent plusieurs heures avant leurs enfants afin de profiter d’une période de travail sans interruption avant le début du jour d’école en ligne. Beaucoup de personnes entreprennent un deuxième quart de travail après avoir mis les enfants au lit.

·       Profitez du temps que vous n’avez plus à consacrer pour vous déplacer ou vous rendre au bureau. Si vos enfants sont plus âgés ou s’ils n'habitent plus à la maison, vous pourriez avoir plus de temps à consacrer au marketing et au développement des affaires. Vous pouvez également songer à suivre un cours pour actualiser vos compétences.

·       Gérez votre stress. Prenez des pauses de votre espace de travail. Laissez votre téléphone dans une pièce différente de celle où vous prenez vos repas. Prenez soin de votre santé mentale et physique en dormant suffisamment, en mangeant et en vous hydratant bien et en faisant de l’exercice régulièrement.

Espaces de travail improvisés

Selon un sondage Colliers mené en mars 2020, 65 % des gens en télétravail ne possèdent pas un poste de travail réservé. Nous sommes nombreux à improviser en utilisant les espaces disponibles, notamment la table de la salle à manger, les tabourets de cuisine, les lits et les divans. Ces espaces de travail convenaient sans doute avant la COVID-19, lorsque vous ne les utilisiez qu’occasionnellement. Toutefois, lorsque vous les utilisez tous les jours, vous pourriez vous rendre compte que votre espace de travail de fortune vous occasionne des douleurs au dos, au cou ou aux poignets, ainsi que des maux de tête et de la fatigue généralisée.

À la fin de mai 2020, la moitié des effectifs de 23,9 % des entreprises canadiennes travaillaient à distance, tandis que 13,5 % d’entre elles prévoient que plus de la moitié de leurs effectifs travailleront à distance après la pandémie. Si vous envisagez de continuer à travailler de votre domicile à long terme, même si ce n’est que quelques jours par semaine, il vaudrait la peine d’obtenir une évaluation ergonomique de votre bureau virtuel à domicile. Selon des experts, même quelques légères améliorations peuvent donner lieu à un milieu de télétravail plus sain : 

·       Si vous utilisez uniquement un ordinateur portable ou qu’il s’agit de votre ordinateur principal, installez-le sur une plateforme surélevée de façon à ce que la partie supérieure de l’écran soit à la hauteur de vos yeux.

·       Afin de réduire les entorses au poignet, prévoyez un soutien pour vos avant-bras et poignets et utilisez un clavier et une souris externes.

·       Si vous utilisez votre ordinateur portable principalement à domicile et que le poids n’est pas important, procurez-vous l’écran le plus grand qui soit.

·       Achetez une chaise de bureau réglable. Si vous avez besoin d’un soutien dorsal supplémentaire, songez à vous procurer un coussin ObusForme, qui s’adapte à tout type de chaise.

·       Si vous travaillez d’une table de salle à manger, mais que vous disposez d’un espace suffisant, songez à l’achat d’un bureau à hauteur réglable ou même d’un bureau debout.

·       Essayez de faire cinq minutes d’étirement au bureau afin de diminuer les tensions dans le cou et les épaules.

Productivité et connectivité

Avant la COVID-19, la principale inconnue par rapport au télétravail pour l’ensemble des entreprises avait trait à la productivité. Toutefois, certains comptables maîtrisaient le télétravail bien avant la pandémie. Fondée en 2013 par deux nomades numériques, LiveCA a été le premier cabinet comptable virtuel au Canada. Grâce à des outils nuagiques et d’autres outils numériques, les employés sont disponibles à diverses heures et dans divers fuseaux horaires, ce qui leur permet de mieux servir leurs clients. Tant que le travail est livré à temps, il n’est pas vraiment important de savoir où ou quand il a été effectué.

Voici quelques éléments à retenir pour demeurer connecté et productif :

·       L’internet à domicile et l’utilisation des données ont augmenté de 50 % à 60 % au cours des trois premiers mois de la pandémie. Assurez-vous donc d’avoir l’infrastructure nécessaire pour travailler, particulièrement si vous habitez une région éloignée ou rurale. Le Wi-Fi peut-être lent ou fonctionner par intermittence, ou encore, votre connexion satellitaire peut être instable. Mais même un Wi-Fi fiable peut nécessiter plus de puissance pour traiter les appels Zoom, l’école virtuelle des enfants ou le fait que tous les membres de la famille travaillent en ligne simultanément.

·       Essayez de demeurer connectés. Le télétravail ne présente pas autant d’occasions de collaborer et ne permet pas les rencontres en personne, de manger avec des clients ou de prendre un café avec des collègues. Mais comme nous avons encore besoin de communiquer avec les autres, tentez de le faire virtuellement, qu’il s’agisse de prendre un café virtuel avec votre gestionnaire ou d’avoir des entretiens individuels par téléphone ou par Zoom avec les employés que vous supervisez. Si vos collègues vous manquent, vous pouvez également organiser ou prendre part à des activités de renforcement d’équipe virtuelles comme des jeux-questionnaires.

·       Bien que peu de comptables s’ennuient de leur trajet quotidien pour se rendre au travail, la possibilité de vous changer les idées que cela vous procurait pourrait vous manquer. En effet, des recherches ont démontré (en anglais seulement) que le fait de laisser son esprit vagabonder peut réellement contribuer à l’augmentation de la productivité. Voilà une autre excellente raison de faire votre promenade quotidienne, outre le fait de prendre l’air et de bouger!

Comptable professionnelle agréée de formation, Robin Taub a commencé sa carrière chez KPMG, pour ensuite passer au domaine de l’immobilier, avant de se lancer dans le monde complexe du marketing des produits dérivés à Citibank Canada. Elle est maintenant conférencière professionnelle et auteure de The Wisest Investment, Teaching Your Kids to Be Responsible, Independent and Money-Smart for Life. Résidente de Toronto, Mme Taub et son mari ont élevé deux enfants devenus de jeunes adultes qui sont (en général) doués en matière d’argent. Pour se divertir, elle aime faire de la planche à neige, du vélo et aller à des concerts (avant la COVID-19). Elle est même déjà allée dans les coulisses pour rencontrer Bruce Springsteen. Demandez-lui comment — elle adore en parler!

Robin Taub est une porte-parole payée de Sonnet.
Les comptables et d’autres professionnels peuvent économiser davantage avec un rabais exclusif de Sonnet.