Investir dans un monde à faible émission de carbone

Inondations, incendies, ouragans – bienvenue à la nouvelle norme où les perturbations météo ne sont pas si exceptionnelles. Les changements climatiques sont une réalité croissante de la vie de tous les jours. En mai dernier, pour la première fois, la Banque du Canada a inclut les changements climatiques dans ses rapports annuels sur les risques à la santé financière du pays, avec les inquiétudes habituelles comme les niveaux élevés de dette des ménages. Un large éventail de risques étaient cités, une baisse du rendement du PIB jusqu’à 23% et des incidences majeures sur des industries clés comme le transport, le pétrole, le gaz, le charbon, d’autres produits à forte émission de carbone, l’immobilier et l’agriculture.1 Les ingénieurs connaissent bien ces industries, alors mieux vaut être préparé!

L’Accord de Paris de 2015 a établi l’objectif de maintenir la hausse des températures entre 1,5 et 2,0 degrés Celsius au-dessus des niveaux préindustriels. Sans changement vers un monde à faible émission de carbone, les scientifiques estiment que le réchauffement climatique atteindra 1,5 degré Celsius entre 2030 et 2052.1

Les trois principaux risques des changements climatiques incluent les changements physiques (désastres naturels et changements drastiques dans les tendances météorologiques qui délocalisent les individus et les entreprises); les risques de transition tandis que les pays et entreprises s’adaptent à un avenir faible en carbone qui exigera des modification aux politiques publiques, aux méthodes de production et aux fournisseurs et les risques de responsabilité lorsque les victimes de changements climatiques demanderont à être indemnisés par les secteurs publics et privés.2

Pourtant ces risques présentent des occasions d’innovation et d’investissement. Malgré quelques personnes qui nient les changements climatiques, le sentiment mondial a déjà changé. Attendez-vous à voir les gouvernements, les sociétés privées et les individus adopter des politiques climatiques qui réévaluent la façon dont la croissance est mesurée.3 Cela aura définitivement une incidence sur les industries très axées sur l’ingénierie.

Voici comment protéger vos investissements contre les changements climatiques lors la nouvelle décennie :

Capitalisme 2.0

Vous savez qu’une vague de changement est arrivée lorsque les PDG des plus grandes entreprises américaines émettent des déclarations officielles soutenant que pour la première fois depuis la formation de la Business Roundtable en 1997, elles placent la lutte contre les changements climatiques avant les gains des actionnaires.4

Il reste encore à voir s’il s’agit simplement de poudre aux yeux (écoblanchiment) ou d’un virage réel vers des affaires durables. Toutefois, l’énoncé est une reconnaissance que les changements climatiques sont également un enjeu économique, et en faisant mieux ses affaires, une entreprise peut réduire son risque financer et augmenter ses possibilités d’attirer des investisseurs.

Selon un sondage sur l’opinion des investisseurs5 mené en 2018 par la Responsible Investing Association of Canada (RIA), 71 % des répondants associaient les entreprises avec de saines pratiques environnementales, sociales et de gouvernance aux meilleurs investissements à long terme. Les mandats responsables sont une catégorie en croissance rapide avec plus de 3 billions de dollars en investissements.

Dans notre ère de l’information, de plus en plus de compagnies ont peu d’actifs et leur valeur compte moins sur les actifs tangibles, comme les usines et les machines et plus sur les actifs intangibles comme la propriété intellectuelle et la réputation. L’activisme des investisseurs, encouragé par les médias sociaux, a augmenté les risques liés à la réputation des entreprises qui tentent d’écoblanchir leur réputation ou refusent de divulguer leurs pratiques en matière sociale, environnementale et de gouvernance.

Le corollaire est que les firmes qui aident à lutter contre les changements climatiques ont plus tendance à attirer des dollars d’investissement – des fonds institutionnels importants qui ont des mandats environnementaux tout comme des investisseurs individuels. Un article récent paru dans Barron a noté que « les valeurs et l’évaluation vont ensemble ».6\

Investisseurs de la prochaine génération

Les changements démographiques5 génèrent de l’intérêt envers l’investissement responsable et cela ne fera qu’accélérer alors que l’argent passe des Baby Boomers à la génération X, Y et Z qui aura plus tendance que ses prédécesseurs à payer pour les changements climatiques. Un sondage d'Environics7 a révélé que 31 % des investisseurs milléniaux tiennent compte des facteurs ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) – soit le double des Baby Boomers. Selon la RIA, bien que la plupart des investisseurs démontrent un intérêt envers l’investissement responsable, la mobilisation la plus élevée est notée auprès des femmes, les diplômés universitaires, les gens avec des enfants et les personnes entre 18 et 34 ans. Bien que les milléniaux soient sous les projecteurs des facteurs ESG, c’est plutôt la génération X plus nantie entre 39 et 54 ans qui popularise l’investissement durable.8

Sensibilisez-vous et faites de l’argent

Le marché boursier a présenté des gains importants au cours de la dernière décennie et a toujours de l’essence dans son réservoir. Toutefois, la plupart des analystes croient que la probabilité d’un rendement très élevé à l’avenir est atténuée par le prix élevé actuel des actions. Néanmoins, malgré les politiques monétaires et fiscales généreuses, la croissance s’est avérée modeste dans les pays développés. Les investisseurs doivent s’adapter aux rendements plus faibles, sauf dans les secteurs qui luttent contre les changements climatiques.

Dans un livre blanc populaire, le cofondateur et chef des stratégies de placement de GMO LLC, Jeremy Grantham, gestionnaire d’actifs respecté travaillant à Boston, explique la logique d’entreprise pour les investissements dans l’énergie verte. Un de ses arguments principaux est les entreprises efficaces du point de vue énergétique n’ont pas besoin de croissance économique soutenue pour générer des profits. Ces compagnies sont mieux protégées9 des changements de réglementation gouvernementale et de la hausse des coûts de la décarbonisation.

Les secteurs publics et privés investissent dans de nouvelles entreprises prometteuses ainsi que des entreprises d’économie verte. Dans le passé, certaines de ces occasions d’investissement étaient seulement disponibles aux instituts et aux particuliers avec une valeur nette élevée, mais, au fur et à mesure que la demande augmente, les investisseurs de détail auront accès à des projets d’infrastructure verte10 et à des obligations vertes qui ajoutent de la diversification à un portefeuille et le protègent des marchés à risque élevés.

Rita Silvan, CIM, est auteure et rédactrice en finances personnelles et investissements. Elle est l’ancienne rédactrice en chef du magazine Elle Canada, une journaliste primée et une personnalité de la télé et des médias. Rita est rédactrice en chef de Golden Girl Finance (en anglais seulement), un magazine en ligne qui porte sur la réussite financière des femmes. Lorsqu'elle ne rédige pas de textes sur les finances, Rita explore les parcs de Toronto avec son caniche royal.

Rita Silvan est une porte-parole payée de Sonnet.



Sources (en anglais seulement) :
1 https://www.bankofcanada.ca/2019/11/researching-economic-impacts-climate-change
2 https://www.theglobeandmail.com/investing/investment-ideas/article-how-and-why-to-align-your-investments-with-a-low-carbon-future
3 https://www.nytimes.com/2020/01/27/business/energy-environment/davos-climate-change-solutions.html
4 https://fortune.com/longform/business-roundtable-ceos-corporations-purpose
5 https://www.riacanada.ca/content/uploads/2018/12/2018-RIA-Investor-Opinion-Survey-Final.pdf
6 https://www.barrons.com/articles/how-esg-investing-can-boost-returns-51561160163
7 https://www.forbes.com/sites/francoisbotha/2019/10/04/here-is-what-1500-of-the-worlds-leading-impact-investors-focus-on/#3b1bb4ca12d8
8 https://www.wsj.com/articles/what-generation-is-leading-the-way-in-esg-investing-youll-be-surprised-11568167440
9 https://www.theglobeandmail.com/investing/markets/inside-the-market/article-even-if-you-dont-care-about-the-environment-a-climate-change
10 https://www.theglobeandmail.com/investing/globe-advisor/advisor-news/article-why-interest-in-impact-investing-is-taking-hold


Assurez-vous d’avoir la bonne assurance habitation et auto qui convient à vos besoins.