Cinq principaux conseils pour des nouveaux propriétaires d’un premier immeuble locatif
premier immeuble locatif

Devenir propriétaire d'un immeuble locatif peut être une bonne façon de s’assurer un revenu supplémentaire. Bien qu’il y ait un certain nombre de risques, comme des locataires cauchemardesques ou les dépenses imprévues, l’expérience est aussi grandement enrichissante. Pour vous permettre de partir du bon pied, nous avons compilé nos cinq principaux conseils pour vous préparer face à votre nouvel investissement.

1 Passez les locataires au peigne fin

Comme cette étape est probablement la plus importante, commençons par celle–ci. Lorsqu’il s’agit d’examiner les candidats pour trouver le locataire parfait, il est préférable de prendre votre temps. Assurez–vous de pousser vos recherches au-delà des apparences. Cela réduira le risque de négligence de votre propriété, de loyer impayé et de plaintes pour nuisance de la part des voisins.

Consultez les antécédents en matière de crédit et demandez la situation d’emploi, ainsi qu’une preuve de revenu. Vous pouvez également communiquer avec les propriétaires précédents pour obtenir des références. Sachez ce que vous pouvez demander ou non : par exemple, poser des questions sur l’état matrimonial, l’orientation sexuelle ou les enfants est une violation de la vie privée.

2 Connaissez les ressources à votre disposition

Devenir un propriétaire pour la première fois n’a pas à être une expérience accablante; il existe des ressources et des lignes directrices pour vous aider à en apprendre les bases.

Joignez-vous à une association de propriétaires bailleurs. Ces communautés sont souvent dirigées par des propriétaires expérimentés qui peuvent vous offrir de précieux conseils et vous éduquer, en plus de vous donner l’occasion de faire du réseautage avec d’autres propriétaires. Faites une recherche en ligne pour trouver une association de propriétaires bailleurs dans votre région.

Embauchez un gestionnaire immobilier. Il peut vous venir en aide avec tout, que ce soit de trouver un locataire modèle ou de répondre aux demandes de réparation.

3Comprenez vos responsabilités légales

Règle générale, vous devez fournir un environnement sécuritaire et vivable à vos locataires, conformément à la loi. Voici quelques exemples de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) :

  • Gardez le bâtiment en bon état.
  • Ne limitez pas l’alimentation en électricité, en eau chaude et froide ou tout autre service public.
  • Ne saisissez pas les biens du locataire pour quelle raison que ce soit (p. ex., loyer impayé).
  • N'intervenez pas dans des festivités raisonnables chez le locataire ou auprès de ses invités sur la propriété.

Chaque province a différentes exigences prévues par la loi pour les propriétaires bailleurs. Par exemple, au Québec, il n'est pas permis d'exiger un dépôt. Assurez-vous de consulter les réglementations concernant les propriétaires bailleurs.

4 Faites des rénovations fonctionnelles

N’oubliez pas : votre propriété est un investissement; ne dépensez pas de l’argent sur des rénovations qui n’engendreront pas une augmentation du loyer ou qui nécessiteront beaucoup d’entretien. Utilisez des matériaux durables pour limiter l’usure normale et éviter les remplacements ou réparations fréquents. De plus, apprenez comment rendre votre maison attrayante sans dépenser une fortune.

Voici quelques suggestions :

  • Posez un plancher stratifié, qui est facile à nettoyer.
  • Optez pour des couleurs de peinture neutres - elles correspondent davantage aux goûts de tous.
  • Remplacez les robinets de salle de bain, les pommes de douche et les surfaces de la cuisine pour donner une cure de rajeunissement à ces pièces.
5 Assurez-vous d’avoir l’assurance des propriétaires d'habitations louées.

Même si vous avez fait tout votre possible pour que votre première expérience de propriétaire soit sécuritaire et excitante, certaines choses sont hors de votre contrôle. Sans la bonne assurance, des événements comme l’incendie, le vol et les dommages causés par l’eau peuvent se révéler catastrophiques pour votre investissement.

Protégez votre investissement en achetant une police des propriétaires d'habitations louées. Vous protégerez également votre revenu : si un événement assuré venait à se produire dans votre propriété (p. ex., un incendie), vous seriez couvert(e) pour la perte de loyer jusqu’à ce que vous puissiez louer de nouveau. Vous pouvez prendre des mesures supplémentaires pour vous protéger en veillant à ce que vos locataires se procurent une police des locataires. Celle-ci couvrirait vos locataires pour la responsabilité civile s’ils étaient la cause des dommages à votre propriété.


Protégez votre nouvel investissement avec l’assurance des habitations louées de Sonnet. Obtenez une soumission en ligne.