Plantes d’intérieur faciles d’entretien

Que vous cherchiez à ajouter un peu de verdure à votre fenêtre ou à transformer votre salon en jungle, les plantes d’intérieur sont une partie essentielle de la décoration intérieure et procurent une dose de vie et de couleurs bienvenues en hiver. Cependant, créer le jardin tropical intérieur de vos rêves nécessite plus que d’acheter une multitude de plantes en pots et de les placer un peu n’importe où dans votre demeure. Chaque espèce de plante a ses propres exigences en ce qui concerne la terre, la lumière et la température, et certaines sont plus faciles à entretenir que d’autres.

Pour les nouveaux parents de plantes (ou pour ceux et celles qui n'ont pas le pouce vert), ces espèces de plantes à entretien facile mettront de la vie dans votre espace, tout en résistant aux courants d’air, aux sécheresses et à la négligence. Si vous avez des animaux de compagnie, assurez-vous que les plantes que vous achetez sont sécuritaires, puisque certaines espèces pourraient être toxiques pour les chiens et les chats curieux.

Sansevière à trois bandes

La sansevieria trifasciata, aussi connue sous le nom de « langue de belle-mère », est l’une des plantes d’intérieur les plus populaires pour une raison : elle est grosse, elle a une apparence exotique et est difficile à tuer. Cette plante, native du sud de l’Afrique, vivra bien dans la lumière du soleil vibrante et indirecte, mais est plutôt indulgente en ce qui concerne la lumière. Les seules choses qu’elles n’aiment pas sont la terre mouillée et les températures glaciales, donc laissez-la loin des fenêtres mal isolées et arrosez-la uniquement lorsque la terre est vraiment sèche.

Aloe vera

Non seulement les frondes pointues de l’aloès sont jolies, mais sa sève est un remède topique pour le traitement des brûlures et des égratignures. Pas si mal pour une plante qui peut facilement passer des semaines sans être arrosée. Placez simplement votre aloès indirectement au soleil et arrosez-la à l’occasion (à toutes les trois semaines en été et moins souvent en hiver). Si les feuilles deviennent jaunes, ceci pourrait être un signe que vous arrosez trop votre aloès ou qu’elle reçoit trop de soleil.

Cactus de Noël

Le nom de cette plante d’intérieur rustique est un peu une erreur d’appellation, puisqu’elle provient des forêts tropicales du Brésil, et non du désert. Cependant, vous en aurez pour votre argent avec cette plante puisqu’elle produit des fleurs aux couleurs vibrantes à l’automne ou à l’hiver. En raison de ses origines, ces plantes aiment la lumière indirecte et l’humidité, mais n’aiment pas les sols détrempés. Pour une floraison maximale, coupez quelques sections de chaque branche au début de l’été. Celles-ci peuvent facilement être plantées pour produire encore plus de plantes.

Pothos

Cette plante native des îles polynésiennes se trouve maintenant dans un grand nombre de foyers partout dans le monde. Comme vous pourrez l’avoir deviné, la raison de sa popularité est le fait que les pothos poussent facilement à l’intérieur et ne nécessitent pas beaucoup d’entretien, autre qu’un arrosage à l’occasion. Plus heureux dans l’air humide et la lumière indirecte, les pothos ont de longues vignes élancées qui peuvent être placées autour d’une bibliothèque ou pendre d’un panier suspendu. 

Crassula (ou plante jade)

Adorable succulente avec des feuilles joufflues d’un vert émeraude, les petites plantes jade peuvent atteindre plus d’un mètre de hauteur si elles sont bien entretenues. Heureusement, pour faire le bonheur de votre plante jade, vous n’avez qu’à maintenir sa terre humide au printemps et en été, et à la laisser tranquille en automne et en hiver. Comme elle est une succulente, la plante jade n’a pas besoin de beaucoup d’eau, mais elle a besoin de quelques heures de soleil direct chaque jour pour s’épanouir. Prenez bien soin de votre crassula et elle pourrait vivre pendant des décennies.

Dragonnier (bambou de la chance)

Nous connaissons tous la dracaena sanderian, dont la popularité a commencé dans les cultures de l’Asie de l’Est, où elle est associée à la chance. La plupart des gens ignorent qu’un bambou de la chance n’est pas actuellement un bambou; il est relié de plus près à la famille des succulentes. Il s’agit probablement de la plante la plus facile à entretenir dans cette liste; le bambou de la chance ne nécessite pas de terre, il peut s’épanouir dans un vase ou dans un verre d’eau. Vous n’avez qu’à stabiliser les tiges dans des cailloux de verre ou des roches propres, changer l’eau lorsqu’elle devient brouillée et à ne pas laisser les racines sécher. C’est à peu près tout!

Plante-araignée

Votre sympathique plante-araignée du coin est un classique d’enfance de tous ceux qui ont grandi dans les années 1970, probablement parce qu’elle se laisse bien placer dans les pots à plante suspendus en macramé, populaires à cette époque. Aujourd’hui, l’humble plante-araignée est un excellent choix pour les jardiniers intérieurs débutants, puisqu’elle nécessite une lumière modérée et indirecte, et une terre humide. Traitez bien votre plante-araignée et elle vous récompensera par de petits bourgeons sur ses vignes qui lui donnent son nom.

Jeremy Freed est un auteur et rédacteur en chef indépendant basé à Toronto. Ses articles sur la mode, les voyages, la cuisine et le stylisme ont été publiés dans de nombreuses revues, notamment Sharp, Harry et re:Porter.

Jeremy Freed est un porte-parole payé pour Sonnet.
Assurez-vous d’être couvert(e) par le meilleur programme d’assurance pour votre maison et votre auto.