Des rénovations qui feront le bonheur de votre assureur

De nombreux propriétaires sont motivés à faire des rénovations parce qu’ils veulent accroître la valeur de leur demeure. Saviez-vous que certaines rénovations pourraient aussi vous faire économiser sur votre assurance habitation?

Voici quelques modifications susceptibles d’augmenter la valeur de votre demeure tout en réduisant vos primes d’assurance :

Installez une pompe d’assèchement ou un clapet antiretour

L’augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes, l’expansion urbaine rapide et le vieillissement des réseaux d’égouts ont contribué à une multiplication des inondations et des réclamations pour dégâts d’eau. Si vous avez un sous-sol, il serait sage d’installer une pompe d’assèchement ou un clapet antiretour pour prévenir les inondations.

Qu’est-ce qu’une pompe d’assèchement?

C’est un dispositif de prévention que vous installez au sous-sol pour recueillir l’eau qui s’écoule de vos drains et l’expulser à l’extérieur des fondations de votre demeure.

Il faut savoir que la majorité des polices d’assurance habitation de base ne couvrent ni les refoulements d’égouts ni les inondations dues aux eaux de surface (ces inondations sont causées par des pluies diluviennes, le débordement des rivières, l’écoulement printanier et la fonte de la neige). Pour être protégé(e), vous devrez acheter une garantie contre les dommages causés par les eaux de surface ou une assurance couvrant les refoulements d’égouts.

Modernisez votre plomberie

Si votre résidence a plus de 65 ans, ses tuyaux galvanisés et de plomb peuvent être rongés par la rouille ou la corrosion, ce qui augmente les risques de fuite ou d’éclatement des tuyaux. Remplacez-les par des tuyaux de cuivre ou de plastique plus durables.

Modernisez votre câblage électrique

Jusqu’à la fin des années 1970, les bâtiments étaient munis d’un câblage bouton et tube, d’aluminium ou électrique de 60 ampères susceptible de surchauffer et de provoquer un incendie. Vous pouvez réduire ce risque en mettant à jour votre système électrique avec un câblage fait de matériaux plus modernes.

Remplacez votre toiture

L’âge de votre toiture, de même que les matériaux dont elle est faite, a des répercussions sur le prix de votre assurance habitation. Puisqu’une vieille toiture risque plus d’avoir des fuites, et donc de provoquer un dégât d’eau, vos primes d’assurance risquent d’être plus élevées. Si la toiture de votre résidence est en bardeaux d’asphalte et qu’elle a plus de 20 ans, il serait peut-être avantageux de remplacer ces bardeaux par des matériaux faits à partir de pierres (comme du béton ou de l’ardoise) ou de métaux.

Optez pour un appareil de chauffage électrique ou au gaz naturel

Les appareils de chauffage au mazout ainsi que les poêles à bois ou à granules sont plus susceptibles de causer un incendie que les appareils de chauffage électriques ou au gaz naturel. Ils pourraient donc vous coûter plus sur le plan de l’assurance.

Voici un dernier conseil : si vous effectuez une rénovation de ce type, informez-en votre assureur pour savoir si vous devriez augmenter votre protection. Vous pourriez aussi économiser sur votre assurance!

Protégez votre maison et les choses que vous aimez le plus.