Des jours meilleurs en vue : Comment les Canadiens composent avec la pandémie

Le présent article fait partie d’une série d’articles rédigés en collaboration avec ParticipACTION. Découvrez comment « Tout va tellement mieux quand on bouge!   »


Bien que la COVID-19 ait apporté son lot de défis, elle a également fait ressortir notre résilience collective. En ces temps de grande incertitude, une chose demeure : la pandémie a ramené à l'avant-plan l’importance de la santé mentale et physique pour de nombreux Canadiens et les a incités à rechercher des façons saines et actives de composer avec le stress et les tensions liés aux restrictions découlant de la COVID-19. Les Canadiens apprécient leurs bénédictions et se tournent vers l’avenir en gardant précieusement en tête ces expériences.

Un sondage en ligne effectué auprès de plus de 1 200 Canadiens commandé par ParticipACTION et Sonnet Assurance a permis de recueillir des renseignements précieux sur la façon dont les Canadiens se sentent pendant la pandémie et composent avec elle. Bien que les constatations du sondage indiquent que les Canadiens en ressentent clairement certaines des répercussions mentales et physiques les plus difficiles, elles précisent également que cette expérience leur a permis de prendre davantage conscience des aspects de la vie qui comptent le plus. 

Voici quatre constatations importantes ressortant du sondage :

La santé mentale, les relations et le temps passé à l’extérieur constituent les principales priorités des Canadiens

La pandémie a sensibilisé davantage les Canadiens envers leur santé mentale et sur la façon dont son altération peut affecter leur vie de tous les jours. Environ 46 % des personnes sondées mentionnent que la pandémie a fait en sorte que la santé mentale est devenue leur principale priorité.

Voici les trois principales priorités des Canadiens découlant de la pandémie :

1.      La santé mentale

2.      Les relations avec leurs enfants

3.      Faire des activités en plein air

La pandémie pourrait inciter les Canadiens à obtenir plus d’information sur les habitudes de vie mineures, mais essentielles pouvant améliorer et maintenir la santé mentale. Ils pourraient également rechercher des façons simples de concilier ces trois priorités, que ce soit lors d’activités collectives de bien-être ou de sorties d'intérêt pour les enfants et d’activités en plein air.

Les sorties et les activités manquent aux Canadiens

Le fait d’être confiné à domicile sans pouvoir se déplacer librement constitue l’aspect le plus difficile avec lequel il faut composer pendant la pandémie selon 45 % des adultes sondés. (Le fait de ne pouvoir faire les choses qu’ils aiment et de ne pas pouvoir voir amis et êtres chers arrive en deuxième et troisième place respectivement).

Sans surprise, voici ce qui manque le plus aux Canadiens durant la pandémie :

1.      La liberté d’aller où ils le veulent et quand ils le veulent (58 %)

2.      Aller au restaurant (54 %)

3.      Avoir des activités sociales (51 %)

Nous verrons sans doute à l’avenir davantage de Canadiens jouir de leur liberté de se déplacer dans leur environnement local et même possiblement au-delà de celui-ci. Les excursions d’un jour vers les régions dotées de traditions culinaires et de restauration vibrantes pourraient avoir un intérêt particulier, de même que les voyages qui rassemblent les gens.

Les Canadiens s’appuient sur dame nature et leurs liens sociaux pour conserver leur équilibre

Les restrictions liées à la COVID-19 ont changé le mode de vie et le travail de bon nombre d’entre nous. Toutefois, de plus en plus de Canadiens recherchent des façons saines et vivantes de composer avec le stress et les tensions. Pour de nombreux Canadiens, le fait de renouer avec le plein air et la nature les a aidés, tout comme le fait de parler à leurs proches.

Voici les cinq principaux moyens de composer avec la situation cités par les répondants :

1.      Passer du temps à l'extérieur 

2.      Parler avec des membres de la famille ou des amis (dans la vraie vie ou en ligne)

3.      Bien manger

4.      Faire de la lecture

5.      Naviguer sur l’Internet

Bien que le fait de profiter du plein air représente la principale façon de composer avec la situation qui fonctionne selon le sondage, plus de 55 % des gens sondés mentionnent que l’activité physique a une incidence positive importante sur leur humeur et leur niveau d’énergie, quoique tous ne suivent pas leurs propres conseils éclairés aussi souvent qu’ils le devraient. Selon le sondage, bien que les Canadiens croient que le plein air est excellent pour leur bien-être, en fait, la plupart d’entre eux augmentent les activités sédentaires, dont le magasinage en ligne ou le fait passer des heures devant leur téléviseur. Pour inciter les Canadiens à suivre leur instinct et passer du temps en plein air pour favoriser leur santé mentale, il pourrait falloir les inciter à envisager les avantages de prendre des congés numériques, surtout maintenant, alors que l’hiver tire à sa fin et que les occasions de passer du temps en plein air sont plus nombreuses.

Les Canadiens essaient de voir le côté positif de la situation

Les Canadiens sont préoccupés par l’avenir, mais ils essaient dans la mesure du possible de voir le côté positif de la situation. Bien qu’ils s’inquiètent pour l’avenir, en particulier en raison des restrictions qui ont une incidence sur leur situation financière et leurs liens sociaux, la plupart des gens déclarent que l’expérience a été favorable dans le sens qu’elle leur a permis de mettre l’accent sur les choses qui comptent le plus dans leur vie.

Lorsqu’on leur demande quel est le bon côté de la pandémie, 31 % des gens déclarent que cela leur a permis d’avoir davantage de gratitude et d’appréciation envers ce qu'ils ont. Des personnes sondées, 27 % déclarent que cela leur a permis de mettre l’accent sur ce qui compte le plus, tandis que 21 % d’entre elles mentionnent que cela leur a permis de passer plus de temps avec leur famille.

Au cours des prochains mois, les Canadiens pourraient envisager l’adoption d’un mode de vie plus sain. Les anecdotes axées sur le resserrement des liens sociaux et personnels par l’intermédiaire d’activités collectives ou de petits gestes permettant de profiter au maximum du temps passé avec les siens peuvent également être plus attrayantes.


Sonnet et ParticipACTION ont un partenariat commercial en matière de marketing.

Assurez-vous d’avoir la bonne assurance habitation et auto qui convient à vos besoins.