Villes universitaires canadiennes émergentes

D'Abbotsford à Fredericton, ces destinations étudiantes méconnues offrent de l’enseignement de haute qualité et le charme d’une petite ville.

Abbotsford, BC

Adjacente au Grand Vancouver dynamique et à la frontière des États-Unis, cette ville longeant le fleuve Fraser offre un emplacement de choix et une vue sur les montagnes, avec un coût de la vie moins élevé que Vancouver. Ainsi, il n’est pas surprenant qu’Abbotsford soit une destination de plus en plus populaire chez les étudiants canadiens ainsi que les étudiants immigrés provenant d’autres parties du pays et du monde. Avec une université si grande et plusieurs petites écoles professionnelles et religieuses, cette ville en forte croissance offre toute une gamme d’occasions d’apprentissage dans un décor magnifique. En plus d’avoir une des plus importantes communautés originaires d’Asie du Sud, Abbotsford est également situé à S’olh Temexw, le territoire traditionnel non cédé de la nation Stó: lō, qui confère à cette ville sa propre identité culturelle.

Saskatoon

La plus importante ville en Saskatchewan, surnommée « le Paris des Prairies », Saskatoon est depuis longtemps une destination principale pour les étudiants universitaires de la région et a récemment été agrandie pour répondre aux besoins de la population étudiante grandissante et diversifiée. L’université la plus importante de Saskatoon a été fondée en 1907 et compte presque 25 000 étudiants à elle seule, tandis que les écoles polytechniques, technologiques et religieuses complètent cette dernière en offrant d’autres programmes postsecondaires. Les nouveaux venus à Saskatoon découvrent rapidement que cette ville offre beaucoup plus que l’agriculture grâce à un calendrier culturel bien garni mettant en vedette des marchés fermiers, des festivals folkloriques et Fringe, ainsi que des événements célébrant la population indigène florissante de Saskatoon. La période hivernale ne diminue pas les choix de loisirs grâce aux postes de ski de fond et à l’anneau de patinage de vitesse.

Waterloo

Constamment classée parmi les villes connaissant la croissance la plus rapide au Canada et considérée comme l’épicentre du secteur technologique au Canada, Waterloo a beaucoup à offrir aux étudiants qui choisissent d’y étudier. Abritant deux des institutions postsecondaires les plus respectées au Canada et plusieurs collèges connexes, Waterloo répond aux besoins d’une population étudiante diversifiée dans plusieurs domaines d’études, avec un accent plus prononcé sur les technologies informatiques. Abritant des institutions respectées dévouées à la physique, à l’informatique quantique et au gouvernement, ainsi que des ports d’attache pour plusieurs entreprises technologiques de renommée mondiale, les étudiants y poursuivant leurs études dans des champs connexes ont accès aux plus imminents esprits canadiens et à des occasions de stages et d’emploi. Accueillant plusieurs immigrants allemands depuis le début du XXe siècle, la célébration annuelle célèbre de cette ville, Octoberfest, n’est qu’un des événements figurant sur sa longue liste des festivals annuels, incluant le populaire Winterloo chaque année en janvier.

Fredericton

Cette ville bordant le long de la rivière Saint-Jean est la capitale du Nouveau-Brunswick et abrite une importante population étudiante. En plus de deux importantes universités, Fredericton comporte également des écoles postsecondaires spécialisées, incluant une école des métiers d’art et une école de technologie forestière. En tant que milieu de vie, elle combine le charme d’une petite ville aux commodités cosmopolites. Les terrasses des brasseries locales populaires sont remplies lors des mois plus chauds, tandis qu’un réseau important de sentiers de randonnée, de vélo et de ski de fond offre aux résidents un accès facile aux activités de plein air toute l’année. La ville abrite également la Première Nation de St. Mary’s, les bandes des Wolastoqiyik et des Malécites dont les territoires traditionnels se retrouvent le long de la rivière Saint-Jean. Chaque printemps, la Première Nation de St. Mary’s organise un pow-wow annuel, une tradition depuis deux décennies célébrant la musique, la danse, la nourriture et la culture indigène. Offrant des occasions d’emploi au gouvernement, en éducation, en foresterie, en soins de santé et en pêche, Fredericton est un endroit intéressant où vivre après les études.

Winnipeg

La première université de l’Ouest canadien a été fondée à Winnipeg en 1877, donc cette université n’est pas nouvelle dans la liste des villes universitaires canadiennes. Toutefois, la réputation de cette ville pour ses hivers robustes en a fait un joyau caché. Toute personne qui désire fréquenter une importante université provinciale à Winnipeg ou un de ses nombreux collèges plus petits découvrira bientôt une ville dont l’histoire, la culture et le charme compensent pour son hiver, dont le froid est reconnu. Parmi les facteurs déterminants les plus importants figure son quartier des arts locaux florissants offrant une multitude d’événements locaux, dont le festival Fringe, le Festival de jazz, le festival folklorique et le Festival du Voyageur, une célébration hivernale de l’héritage francophone de Winnipeg. Cette ville abrite également la galerie d’art publique la plus ancienne au Canada, le Royal Winnipeg Ballet et un orchestre symphonique. En plus de ces attraits de haut niveau, Winnipeg est également dévouée à ses équipes de la LCF et de la LNH, ainsi que plusieurs ligues mineures de clubs sportifs.

Jeremy Freed est un auteur et rédacteur en chef indépendant basé à Toronto. Ses articles sur la mode, les voyages, la cuisine et le stylisme ont été publiés dans de nombreuses revues, notamment Sharp, Harry et re:Porter.

Jeremy Freed est un porte-parole payé pour Sonnet.

Diplômés d’universités canadiennes économisent aussi sur leurs assurances habitation et auto avec Sonnet.