5 raisons pour lesquelles les fourgonnettes sont géniales

La gloire n’est jamais vraiment éternelle! Alors que la fourgonnette était auparavant le mode de transport préféré des familles en Amérique du Nord, elle n’a plus la cote depuis quelques années. Grâce à sa notoriété en tant que véhicule de choix pour ceux qui ne sont plus dans le vent — ainsi que l’essor des VUS liés à l’aventure et à la célébrité — les fourgonnettes disparaissent peu à peu des routes et des salles d’expositions.

C’est dommage, car les fourgonnettes sont géniales. Vous ne nous croyez pas? Voici cinq raisons.

1. Les fourgonnettes sont conçues pour une tâche précise — déplacer les familles et leurs biens — et ils la font très bien

Avant les fourgonnettes, le meilleur moyen de trimbaler les enfants, les valises et le chien était une familiale, qui était loin d’être parfaite. Premièrement, elle n’avait pas une troisième rangée de sièges et sa capacité de chargement était limitée. Mais, tout cela a changé en 1984, lorsque le Plymouth Voyager a été lancé. Parée de garniture à la mode et de panneaux en faux bois, et accueillant jusqu’à sept passagers, cette fourgonnette combinait les meilleurs atouts d’une voiture, à la capacité de chargement d’une camionnette. Ses portes arrières coulissantes et son plancher bas permettent aux passagers d’entrer et de sortir facilement, et son hayon arrière s’ouvrant vers le haut est ses sièges configurables la rendent extrêmement versatile. C’est pour cette excellente raison qu’aujourd’hui, presque 40 ans plus tard, cette conception n’a presque pas été changée par les marques. En un mot : elle fonctionne.

2. Les concepteurs de fourgonnettes travaillent plus fort

Comme les fourgonnettes ont moins bonne réputation que les VUS, leurs concepteurs doivent travailler plus fort pour que leur produit soit attirant pour les clients. Ainsi, les fourgonnettes ont différents accessoires dans le but de simplifier votre vie en tant que propriétaire d’une fourgonnette. Par exemple, comme les enfants mangent constamment et salissent tout, la Chrysler Pacifica a un aspirateur intégré — pour mieux aspirer toutes ces miettes de craquelins Goldfish et de Cheerios. Quant à lui, le Honda Odyssey comprend un moniteur vous permettant de surveiller vos petits monstres ainsi qu’un intercom dans les rangées arrière, vous permettant de leur dire d’arrêter de se chicaner, sans avoir à élever la voix. Quelle idée de génie!

3. Deux mots : Fourgonnette Lexus

Malheureusement, elle n’est pas offerte en Amérique du Nord, mais la Lexus LM en Asie est un exemple de ce qui peut arriver lorsque vous avez pour objectif de créer la fourgonnette la plus innovatrice et garnie. Grâce à son intérieur digne d’une cabine d’avion de première classe, à ses sièges en cuir multidirectionnels et à son imposant écran infodivertissement, cette fourgonnette fera des jaloux parmi les parents à la pratique de soccer.

4. Contrairement aux VUS et aux hybrides, les fourgonnettes sont abordables, surtout lorsque vous ajoutez des options

Être unique a des avantages. Étant donné la popularité des VUS avec trois rangées de sièges, les fabricants automobiles peuvent charger un supplément (et le font). Pour leur part, les fourgonnettes sont laissées pour compte à l’arrière des salles d’exposition, un peu comme les articles en solde. En effet, une Kia Sedona SX tout compris, avec des sièges en cuir, des portes automatiques et le système Intelligence UVO contrôlé par téléphone intelligent vous revient à 44 000 $, soit 1 000 $ de moins que le prix de base du nouveau Kia Telluride à huit places. Si vous préférez une conduite quatre-saisons, une Toyota Sienna XLE 2020 AWS avec toutes les options vous coûtera environ 54 000 $, une vraie aubaine, comparativement au prix de base de la Toyota Sequoia de 63 000 $. Il va sans dire que les prix en location sont tout aussi avantageux.

5. Une fourgonnette peut faire tout ce qu’un véhicule sportif fait — vous n’avez qu’à le demander aux Japonais

Si vous aviez en tête de dépasser les limites de votre navette familiale, vous seriez particulièrement surpris(e) de ce qu’elle peut faire. Si vous en voulez la preuve, regardez les mordus du dajiban (en anglais seulement) au Japon, qui convertissent les fourgonnettes américaines Dodge en voitures de course. À l’opposé, le bōsōzoku (en anglais seulement) est une sous-culture japonaise dévouée à la création de fourgonnettes extrêmement personnalisées, qui pourraient apprendre une chose ou deux à l’équipe de Pimp mon char. Allez-vous faire de la course sur une piste? Probablement pas, mais la majorité des conducteurs de Porsche non plus. Il suffit de savoir que vous pourriez le faire si vous le vouliez.

Jeremy Freed est un auteur et rédacteur en chef indépendant basé à Toronto. Ses articles sur la mode, les voyages, la cuisine et le stylisme ont été publiés dans de nombreuses revues, notamment Sharp, Harry et re:Porter.

Jeremy Freed est un porte-parole payé pour Sonnet.

Assurez-vous d’avoir la bonne assurance habitation et auto qui convient à vos besoins.