Réclamation 101 : Comment réagir aux délits de fuite

Avoir un accident peut être bouleversant, surtout lorsque le conducteur de l’autre véhicule quitte volontairement les lieux sans laisser ses coordonnées. Il s’agit d’un délit de fuite.

Que l’accident se soit produit alors que vous étiez sur la route ou stationné, voici quelques mesures importantes à prendre :

  • Signalez l’accident à la police dans les plus brefs délais. Cela est particulièrement important pour votre assurance, car l’accident doit avoir été déclaré pour être considéré comme non responsable.
  • Si vous étiez dans l’auto ou dans les environs pendant l’accident et qu’il y a des blessés, appelez d’abord le 911. Notez ensuite tous les détails possibles sur l’autre auto, comme la couleur, la marque, le modèle et la plaque d’immatriculation.
  • Y avait-il des témoins? Parlez à autant de témoins que possible et ajoutez leurs renseignements aux vôtres. N’oubliez pas de noter leurs coordonnées au cas où la police ou votre assureur doive communiquer avec eux.
  • Si un policier vous informe que, selon lui, les dommages sont trop mineurs pour une déclaration, notez son nom, numéro de matricule et numéro de téléphone pour que votre compagnie d’assurance puisse communiquer avec lui, au besoin.
  • Appelez votre assureur. 

Seule la franchise sur votre garantie collision doit être payée si le conducteur en délit de fuite n’est pas retrouvé. Cependant, vous pouvez éviter ces coûts en ajoutant l’exonération de la franchise en cas de délit de fuite à votre police. N’oubliez pas que vous devez rapporter l’accident à la police pour que vous soyez considéré(e) comme non responsable. Dans ce cas, votre prime d’assurance n’augmentera pas (et si elle augmente, ce sera pour des raisons qui ne sont pas en lien avec le délit de fuite). 

Vous avez besoin d’une assurance auto? Nous l’avons. Obtenez une soumission maintenant.