Conseils de soins personnels pour les enseignants

C’est un dilemme auquel la plupart des enseignants doivent faire face à un moment ou à un autre : comment s’occuper de soi avec une carrière très prenante en travaillant avec des étudiants et en éclairant les jeunes esprits. Les soins personnels sont un sujet important pour plusieurs personnes de nos jours, et les enseignants doivent plus particulièrement être conscients que prendre du temps pour soi n’est pas égoïste. En fait, c’est nécessaire pour éviter l’épuisement et le surmenage. Mais sur le coup, il peut sembler impossible de trouver du temps pour soi, surtout si vous vous sentez vidé à la fin d’une longue journée d’école.

Faire passer vos étudiants et leur bien-être en premier vient d’une bonne intention. Toutefois, si vous ne vous occupez pas de vous, vous ne serez probablement pas au meilleur de votre forme lorsqu’il sera question d’enseigner. Voici comment les enseignants peuvent se concentrer sur leurs soins personnels - pour leur bien et celui de leur classe.

Faites-en une habitude

Il est courant d’accepter certains événements comme des gâteries une fois de temps en temps* alors qu’il faudrait leur accorder du temps sur une base régulière. Certaines personnes considèrent certainement les soins personnels plus comme le premier que le second. Mais c’est là où les enseignants doivent changer de discours et commencer à voir les soins personnels comme une habitude régulière plutôt qu’une gâterie. Il est important d’incorporer fréquemment des petits gestes dans son emploi du temps pour s’occuper de sa santé mentale, physique et émotive.

Une façon simple de commencer est d’évaluer sa routine quotidienne et de voir quel moment de la journée se prête mieux aux rituels de soins personnels. Si vous êtes une personne matinale, il peut être avantageux de régler votre réveil matin un peu plus tôt pour avoir assez de temps pour commencer votre journée avec de l’exercice ou de la méditation. Si vous préférez vous coucher plus tard, prenez du temps après avoir fait vos corrections et préparé le souper pour lire un bon livre ou prendre un bain. Vous pouvez également réserver du temps pendant la journée, soit pendant le dîner ou la récréation, pour refaire le plein en écoutant de la musique ou une baladodiffusion. L’important c’est de prendre le temps de s’occuper de soi et de comprendre que ce n’est pas égoïste - il s’agit d’une partie nécessaire de la journée et d’une bonne habitude à adopter.

Ajuster son horaire

Maintenant que vous avez déterminé le meilleur moment pour vous occuper de vous, il est temps de mettre le tout en œuvre en l’intégrant à votre horaire quotidien. Comme mentionné, une fois que vous avez une idée du moment opportun de la journée selon votre charge de travail, vous devez commencer à vous consacrer ce temps - que ce soit en réservant une plage horaire dans votre calendrier ou en réglant une alarme sur votre téléphone intelligent. C’est également l’occasion de vous exercer à dire « non » à certaines demandes qui ne cadrent pas avec votre horaire. Les enseignants ont tendance à se surmener pour donner plus d’eux-mêmes, mais cela mènera assurément à l’épuisement. Établir des limites pour votre temps personnel et les mettre en pratique indiquera aux autres (et à vous-même) que vous prenez le temps que vous vous accordez au sérieux.

Simplifier son horaire* est également important, car cela vous permet de vous concentrer sur seulement quelques éléments au lieu de vous éparpiller. Tentez de réduire votre horaire à l’essentiel et de prévoir du temps pour votre routine de soins personnels. Après tout, il s’agit également d’un élément essentiel quotidien.

Faites appel à votre réseau

À la fin (ou au début) d’une longue journée d’enseignement, il peut être tentant de se refermer sur soi et de passer du temps seul. Bien que cette forme de soin personnel fonctionne pour certaines personnes, il est également utile d’utiliser ce temps pour faire appel à son réseau d’amis. Et nous ne parlons pas ici de consulter éternellement les fils d’actualité des médias sociaux. Communiquez plutôt avec des gens par téléphone, allez prendre un café ou trouvez des projets ou passe-temps que vous pouvez faire avec d’autres personnes. Passer du temps en personne avec des êtres chers est parfait pour équilibrer les journées passées dans la salle de classe ou les soirées à corriger des travaux.

N’oubliez pas le pouvoir du bénévolat*. Prendre le temps de faire du bien dans votre communauté peut également améliorer votre moral et avoir des effets positifs durables. Songez à donner un coup de main dans un refuge animal pour profiter du pouvoir antistress des animaux* ou prenez un moment un matin de fin de semaine pour aider à nettoyer un parc local.

Découvrez ce qui fonctionne pour vous

La version des soins personnels de chaque enseignant est différente. Si suer au gym, pratiquer la méditation ou prendre un long bain ne correspond pas à votre version des soins personnels, ne vous forcez pas à le faire. Vous finirez par être plus stressé qu’avant. Notez ce que vous aimez réellement faire lors de vos temps libres et ce qui vous aide à vous détendre et à réduire votre stress. Les soins personnels ne sont pas nécessairement l’écriture, le yoga ou la contemplation dans une pièce silencieuse. Même quelque chose de bruyant, d’éclectique ou de stimulant, si cela enrichit votre esprit, peut en valoir la peine.

*Liens en anglais seulement

Les enseignants de l’Alberta économisent aussi sur leurs assurances habitation et auto avec Sonnet.