4 façons d’aider vos parents à remplir leurs documents de planification successorale

Peu de choses sont aussi éprouvantes que le décès d’un parent. Toutefois, la mort fait inévitablement partie de la vie. Il n’est malheureusement pas possible de l’éviter, mais se préparer à l’aide d’un plan successoral vous aidera grandement, vous et vos proches, à avoir la tranquillité d’esprit.

Bien qu’il soit important que vous vous assuriez que vos parents aient prévu un plan, nombreux sont les enfants qui seront les liquidateurs de la succession de leurs parents. Il incombe au liquidateur d'une succession (en anglais seulement) de voir à ce que les volontés de la personne défunte soient respectées. Si vous prévoyez être nommé liquidateur, il est d’autant plus important que vous connaissiez les dernières volontés de la personne.

Si vous êtes dans une situation où vos parents n’ont pas rédigé de testament, voici quatre façons de les aider à remplir les documents de leur planification successorale!

1. Ayez avec vos parents une conversation franche sur la question de la fin de vie

Il peut être difficile d’aborder la question de la mort avec vos parents et vos proches. Les discussions sur la question de la planification successorale peuvent être extrêmement fastidieuses et même étranges. Toutefois, ces conversations difficiles sont essentielles pour comprendre leurs dernières volontés.

Parmi les questions importantes, il y a celles-ci :

●      Avez-vous rédigé un testament en bonne et due forme? Où se trouve-t-il?

●      Quelles seraient vos dernières volontés idéales?

Cela dit, il peut être tentant d’entrer dans les détails dès le départ. Toutefois, si vous discutez avec une personne à qui il rebute de parler de la mort (en anglais seulement), la conversation peut devenir très rapidement éprouvante. Le recours à des questions ouvertes comme « Quel héritage voulez-vous laisser? » ou « Quels objets de famille sont importants pour vous? » peut être une bonne façon d’entreprendre la conversation sur une note plus légère.

2. Rédigez votre propre testament

La rédaction d’un testament peut en rebuter plus d’un. Voilà pourquoi bien des gens repoussent cette tâche le plus loin possible. La création de votre propre plan de succession est une excellente façon d’inciter vos parents à en faire de même. Non seulement vous rayez une tâche de votre liste, mais cela peut également rendre le processus moins fastidieux pour vos parents.

Prévoyez les faire ensemble et fixez une date butoir à laquelle tout le monde aura rempli ses documents, de façon à ce que chacun soit plus enclin à terminer son testament en temps opportun.

3. Aidez-les à comprendre ce qu’il arrive s’ils décèdent sans testament

Bien des êtres chers ne sont pas bien renseignés sur ce qui arrive s’ils décèdent sans testament (en anglais seulement). Dissiper la confusion peut leur servir de catalyseur lors de leur planification successorale.

Si vous décédez sans avoir rédigé de testament, vous êtes réputé être décédé(e) « intestat(e) ». Lorsque cela arrive, le législateur de la province désigne un liquidateur et régit la façon dont la succession sera réglée. Ce qui arrive avec votre succession peut varier d’une province à l’autre et peut être bien différent de ce que vous auriez souhaité.

Non seulement la succession sans testament allonge-t-elle les processus d’homologation (en anglais seulement), mais elle peut également avoir des conséquences sur le plan émotif. Un grand nombre de personnes croient que les membres de leur famille sont au courant de leurs dernières volontés. Toutefois, une étude récente d’Angus Reid commandée par Willful (en anglais seulement) a révélé que seulement deux Canadiens sur trois ne connaissent pas les dernières volontés de leur conjoint ou de leurs parents. Cette présomption peut souvent entraîner un stress supplémentaire, de la confusion et des tensions entre les membres de la famille, du fait qu’un décès, un deuil et une perte peuvent rendre la prise de décision très émotionnelle.

4. Orientez-les vers des ressources

Il arrive parfois que l’appréhension liée à la planification successorale provienne du concept erroné qu’il s’agit d’un processus onéreux et ardu. Toutefois, pour la plupart des Canadiens dont la succession est simple, il s’agit en fait d’un processus plus facile que vous ne le pensez. Les plateformes de planification successorale comme Willful vous permettent de facilement rédiger vos documents successoraux en moins de 20 minutes, sans devoir vous rendre chez un notaire. Toutefois, selon la complexité de leur situation de vie, ils pourraient également bénéficier de conseils juridiques!

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de régler une planification successorale, car chaque personne et testament sont uniques. Parmi les documents importants dont il faut tenir compte, il y a le testament et la procuration relative au soin de la personne, également connue sous le nom de testament de vie (en anglais seulement). Que ce soit pour les aider à trouver un notaire ou leur indiquer comment il est facile de rédiger un testament, orienter vos parents dans la bonne direction constitue une excellente façon de les aider à faire les premiers pas!


Rédigez votre testament et votre procuration aujourd’hui même à l’aide de Willful pour seulement 99 $ et utilisez le code SONNET10 au moment de passer à la caisse afin d’économiser 10 $. Les familles peuvent également profiter d'économies supplémentaires lorsqu’elles achètent deux plans ou plus par l’intermédiaire d’un plan familial de Willful! (en anglais seulement).


* Sonnet et Willful ont un partenariat commercial en matière de marketing.
Assurez-vous d’être couvert(e) par le meilleur programme d’assurance pour votre maison et votre auto.