Comment Jesse Abrams, Chef de la direction de Homewise, change les règles du jeu des hypothèques

Chez Sonnet, nous adorons simplifier les choses. Appeler quelqu’un pour acheter une police d’assurance ou remplir de longs formulaires compliqués à la main est chose du passé. Il était donc logique de nous associer à nos amis chez Homewise. Homewise est un approbateur hypothécaire en ligne qui fait tout le travail pour vous et vous trouve la meilleure hypothèque. Naturellement, nous avions plusieurs questions sur les hypothèques et leur fonctionnement, donc nous avons rencontré Jesse Abrams - le cerveau derrière le tout. Jesse nous a expliqué comment Homewise fonctionne et comment cette entreprise travaille à changer le système déficient d’approbation d’une hypothèque.

Qu’est-ce que Homewise? Comment ça fonctionne?

Jesse:

Homewise modernise et simplifie le processus hypothécaire en l’introduisant en ligne. Actuellement, il y a les grosses institutions bancaires ou les courtiers en hypothèques classiques, qui utilisent une tonne de paperasse. Notre objectif est de faire en sorte qu’il soit plus facile que jamais d’obtenir une hypothèque. En gros, les clients peuvent faire une demande en ligne en environ cinq minutes et nous utilisons un langage simple, car nous savons que personne n’a pris de cours sur les hypothèques à l’école. Ensuite, nous utilisons la technologie et des experts pour négocier les hypothèques de nos clients avec plus de 30 différents prêteurs afin de leur trouver les trois meilleures options. Ils ont donc leur propre conseiller personnel qui les aidera lors de la mise en place, l’approbation, etc. Nous sommes là à toutes les étapes.

L’objectif général est d’être plus rapides, plus simples et entièrement en ligne. Nous trouvons la meilleure hypothèque pour nos clients en faisant tout le travail pour eux, en obtenant leur approbation et en leur faisant faire des économies.
Trouvez-vous que les conseillers personnels sont essentiels?

Jesse:

Un de nos segments démographiques central est les nouveaux acheteurs. Ces gens s’attendent à ce que tout se fasse en ligne, mais veulent quand même de l’aide. Nous tentons d’éliminer tout le temps d’administration et de nous concentrer sur l’aspect conseils en aidant les acheteurs lors du processus. Une des premières choses que nous indiquons aux clients est de ne pas avoir peur de poser des questions. Les hypothèques sont complexes.
Qu’est-ce qui vous a inspiré à changer la façon dont les gens obtiennent l’approbation pour une hypothèque?

Jesse:

J’ai travaillé dans l’industrie hypothécaire pour une des institutions financières les plus importantes du Canada pendant quelques années. J’ai constaté à quel point le système était déficient et comment le client n’était pas toujours la priorité. J’ai ensuite acheté ma propre maison et réalisé que le marché était vraiment fragmenté. Je me sentais si perdu lors du processus. Il y avait une tonne de paperasse et je n’avais pas le temps d’aller voir plusieurs banques pour trouver la meilleure hypothèque.

C’était une de ces situations classiques où j’ai réalisé que c’était un système désuet qui devait changer. Nous avons vu cette énorme possibilité de rendre le processus hypothécaire plus simple, rapide et transparent. Étant donné que je m’étais senti si perdu lors de mon propre processus hypothécaire, la transparence était un facteur important. Lorsque vous achetez le bien le plus important de votre vie, la dernière chose dont vous voulez vous inquiéter est de comprendre votre hypothèque.
De nos jours, tout se fait en ligne. Pourquoi était-il important pour vous de suivre les attentes des nouveaux clients dans cette industrie?

Jesse:

À la base, nous sommes une entreprise de service. Le client passe avant tout dans tout ce que nous faisons. Une des premières choses que nous avons remarquées était qu’environ 75 % de nos demandes étaient effectuées entre 17 h et 2 h du matin. Les gens sont occupés au travail le jour. À 17 h piles, les gens font des demandes sur leur téléphone lors du retour à la maison. Notre formulaire de demande devait donc être simple et accessible.

Comme les hypothèques ne sont pas simples, nous avions également à créer du contenu pour des gens qui ne sont pas dans le domaine. Je me souviens de la première fois où j’ai commencé ma recherche d’hypothèque. La première question était sur les taux fixes ou variables. J’ai dû appeler quelques amis et personne ne pouvait me l’expliquer. Le contenu de Homewise devait être adapté à l’évolution démographique des clients. Nous sommes à l’ère de Twitter - nous voulons des choses beaucoup plus rapides, simples et directes.
Simplifier l’information, peu importe s’il s’agit d’assurances ou d’hypothèques, n’est pas toujours une tâche facile. Comment êtes-vous en mesure de simplifier l’information pour la rendre plus compréhensible?

Jesse:

En mettant le processus en ligne, nous simplifions le tout dès le départ. Cela crée de la transparence concernant les questions que nos posons et pourquoi nous les posons. À chaque étape, nous notons les questions et les explications, et nous avons une option pour en « lire davantage » si le client veut en savoir plus. Lorsque j’ai acheté ma première maison, mon conseiller hypothécaire m’a demandé si c’était mon premier achat et je ne savais pas si c’était une bonne ou une mauvaise chose. Je n’étais pas certain si ça augmentait mon risque comme acheteur. J’ai dû faire une recherche sur Google pour découvrir que c’était une bonne chose. Dans notre formulaire de demande, nous expliquons ces avantages aux premiers acheteurs. Nous faisons preuve de transparence complète en ce qui concerne la nature des questions, pourquoi nous les posons et nous utilisons un langage simple.

De plus, étant donné que nous avons 30 prêteurs, nous n’offrons pas une seule option à nos clients. Nous offrons toujours trois options et expliquons pourquoi elles sont adaptées à leurs besoins. Une fois le choix fait, tous les clients auront un conseiller hypothécaire dédié avec qui ils pourront travailler et à qui ils pourront téléphoner, texter ou envoyer un courriel pour toute question.
Les trois options que vous offrez sont-elles des différenciateurs clés? Les courtiers hypothécaires classiques en fournissent-ils normalement une seule?

Jesse:

En fait, une des choses que j’aimais de Sonnet était le fait que vous m’offrez trois options. Certains fournisseurs d’hypothèques vous offrent des tonnes d’options, ce qui crée de la confusion. Et la plupart des courtiers en hypothèques vous offriront une seule option, car ils travaillent habituellement avec quelques prêteurs. Chez Homewise, nous sommes des libres penseurs en ce qui concerne les prêteurs. Leur identité nous importe peu - tant qu’ils offrent les meilleures options spécifiquement pour notre client.
À votre avis, quelles sont les choses méconnues que les gens devraient savoir sur les hypothèques?

Jesse:

Il y a certaines choses que les gens devraient garder à l’esprit:
  • La banque n’est pas nécessairement ce qu’il y a de mieux. Nous travaillons avec les banques, les caisses populaires et les prêteurs spécialisés, et ils offrent tous différents produits. Les gens font souvent l’erreur d’aller seulement voir la banque avec laquelle ils sont familiers. S’ils se font refuser ou que l’hypothèque n’offre pas les caractéristiques souhaitées, ils pensent qu’ils ne peuvent pas aller ailleurs. Les prêteurs spécialisés se concentrent uniquement sur les hypothèques et les caisses populaires offrent habituellement des taux et des caractéristiques très concurrentiels. Mon hypothèque est auprès d’une caisse populaire, car c’était ce qu’il y avait de mieux pour moi.
  • Le coût de votre maison et le montant de votre acompte ont une incidence sur votre taux hypothécaire. Plusieurs personnes ne réalisent pas que si vous faites un acompte de moins de 20 %, vous devrez payer une assurance hypothèque. Cela peut représenter entre 1 % et 3 % du coût de votre maison. Il est important de savoir que oui, vous pouvez peut-être mettre le 5 %, mais cela augmente en fait vos coûts à long terme.
  • Vous pourriez vous permettre plus que vous pensiez. Il y a tellement de couverture médiatique véhiculant des messages comme « Vous ne pourrez jamais vous permettre une maison » ou « les milléniaux ne pourront jamais s’acheter de maison ». Plusieurs gens qui soumettent une demande réalisent qu’ils peuvent se permettre plus qu’ils ne le pensaient. Mais parfois ce n’est pas la bonne voie pour certaines personnes (vous ne voulez pas être prisonnier de votre maison), mais ne pensez pas que vous êtes exclu du marché avant d’essayer.
L’achat d’une maison est sans doute la décision financière la plus importante que vous pouvez prendre - pourquoi pensez-vous qu’il est important d’avoir la bonne assurance?

Jesse:

Il est important de protéger votre actif le plus important, mais aussi tout ce qu’il contient. La bonne assurance s’assurera que vous êtes couvert dans le pire des cas. C’est votre maison - vos biens les plus précieux s’y trouvent et vous voulez être certain d’être entièrement protégé.
Votre expérience avec l’assurance était-elle semblable à celle de l’achat de votre maison? Avez-vous déjà eu à faire une réclamation?

Jesse:

Heureusement, je n’ai jamais fait de réclamation. Toutefois, pour la bague de fiançailles de ma femme, j’ai téléphoné à mon assureur et il m’a indiqué que je pouvais ajouter une garantie à ma police habitation pour la couvrir. Et cela ne me coûte que 3 $ par mois de plus. Je crois que les gens doivent savoir que certains de leurs biens précieux peuvent être couverts par leur assurance habitation.
Comment s’est déroulée votre soumission chez Sonnet?

Jesse:

C’était tellement facile. Je suis une personne occupée, donc je n’ai pas le temps de faire de longs appels ou pire, de me déplacer pour rencontrer un conseiller. Le processus de soumission de Sonnet n’a pris que quelques minutes et était très transparent en ce qui concerne les produits qui m’étaient offerts. Les autres assureurs posent beaucoup trop de questions compliquées, ce qui rend le processus très long. J’ai donc eu une expérience fantastique avec Sonnet. J’ai même recommandé Sonnet à ma grand-mère et ma tante, et les deux l’ont adopté. Oui, ma grand-mère de 88 ans a obtenu une soumission en ligne.

Vous avez trouvé votre hypothèque et la maison de vos rêves? Protégez-la avec Sonnet. Obtenez une soumission et achetez votre assurance entièrement en ligne.


Nous avons cherché de fond en comble pour vous fournir des partenaires qui peuvent aider à protéger, améliorer et simplifier votre vie. Visitez Les connexions Sonnet pour en apprendre advantage.