Assurance des copropriétaires 101 : Ce qui est couvert

Si votre copropriété est votre maison, pourquoi l’assurance devrait-elle être différente? Lorsqu’il s’agit d’une maison, vous êtes propriétaire de la propriété, du bâtiment et de tout ce qui s’y trouve. Cependant, dans un immeuble d'habitation en copropriété, vous n’êtes propriétaire que de votre unité et de ce qui s’y trouve – tout le reste est une propriété commune. Donc, bien que le propriétaire d’une maison n’ait qu’une police pour couvrir tous ses biens, le copropriétaire a deux types de polices couvrant des éléments différents. C’est vague? Ne vous en faites pas, nous allons tout vous expliquer.

Police n° 1 : Assurance du syndicat des copropriétaires

Il s’agit de la police d’assurance du bâtiment (c’est-à-dire la police de première ligne). Tous les propriétaires d’une unité au sein du syndicat des copropriétaires sont automatiquement ajoutés à cette police en tant qu’assurés.

Ce qui est couvert :

  • Assurance responsabilité civile. Couvre les frais médicaux et légaux connexes lorsqu’une personne se blesse dans une aire commune entretenue par le syndicat.
  • Dommages matériels. Couvre les frais de réparation ou de remplacement lorsque des dommages sont causés par un risque couvert, comme un incendie ou un vol, à une aire commune, comme l’entrée, les ascenseurs, les installations, l’espace extérieur, etc.

Ce qui n’est pas couvert :

  • Tout ce qui se trouve dans votre unité (c'est-à-dire vos biens personnels).
  • Les améliorations faites dans votre unité.

Franchise :

  • Une franchise est incluse dans cette police. Vous pourriez être responsable de la payer en cas de réclamation, selon les règlements de la déclaration de copropriété et le responsable des dommages. La bonne nouvelle est que votre assurance des copropriétaires pourrait couvrir cette franchise.

Coût :

  • La prime de l’assurance du syndicat des copropriétaires est payée par le syndicat des copropriétaires à l’aide d’une partie de vos frais de copropriété annuels ou mensuels.

Police n° 2 : Assurance des copropriétaires des particuliers

L'assurance des copropriétaires n’est pas obligatoire, mais si vous avez une hypothèque (comme la majorité d’entre nous), elle est presque toujours exigée par le prêteur. D’autre part, si vous avez la chance d’être sans hypothèque, il est d’autant plus nécessaire de vous protéger. En gros, cette police couvre ce que l’assurance du syndicat des copropriétaires ne couvre pas…

Ce qui est couvert :

  • Assurance responsabilité civile. Vous protège, ainsi que les personnes vivant dans votre unité, en cas de poursuite, que vous soyez sur votre propriété ou non. Apprenez-en davantage sur le fonctionnement de l'assurance responsabilité civile à l’intérieur et à l’extérieur de votre propriété.
  • Biens personnels. Tout ce qui se trouve dans votre unité et dans votre casier de rangement est couvert en cas de sinistre, peu importe où se trouvent les biens (dans votre unité ou temporairement ailleurs). Lisez nos conseils sur comment prendre soin de vos objets de valeur.
  • Couverture spéciale pour copropriétés. Si vous avez un sinistre, vous serez couvert(e) pour la réparation de tout dommage aux améliorations que vous avez faites – comme votre plancher de bois franc coûteux ou votre nouvelle cuisine moderne. Autre avantage, nous vous couvrons également lorsque l’assurance de votre collectivité des copropriétaires ne suffit pas pour réparer les dommages. De plus, nous payerons votre part si votre collectivité des copropriétaires impose une répartition des frais pour les dommages au bâtiment ou aux parties communes. Cette protection comprend également les franchises qui vous ont été soumises pour toute réclamation à l’égard de la police d’assurance du syndicat des copropriétaires.
  • Dépenses supplémentaires après un sinistre. Si un sinistre couvert survient et que vous ne pouvez pas vivre dans votre unité de copropriété, nous payerons pour les frais de déménagement et pour l'augmentation de vos dépenses ménagères habituelles jusqu'à ce que votre unité soit réparée ou reconstruite.
  • Répartition après sinistre. Si le montant de règlement d’une réclamation à l’égard de la police d’assurance du syndicat des copropriétaires est supérieur au montant d’assurance de la police, vous et les autres propriétaires d’unités de copropriété devrez rembourser la différence. Cette couverture couvre ces frais.

Ce qui n’est pas couvert :

  • Si vous êtes assuré(e) chez Sonnet et que vous louez votre unité à d’autres, il n’est pas nécessaire d’avoir une police d’assurance distincte (demandée par la majorité des assureurs). Cependant, il y aura des limites à l’étendue de la couverture. En général, les biens dans votre unité sont couverts, mais en cas de vol, vous ne serez couvert(e) que pour les dommages aux gros appareils électroménagers (frigo, cuisinière, congélateur, lave-vaisselles, laveuse et sécheuse).

Franchise :

  • Une franchise est incluse dans cette police, mais vous pouvez en choisir le montant. Apprenez toute la vérité sur les franchises.

Coût :

  • L’assurance des copropriétaires est beaucoup plus abordable que l’assurance des propriétaires de maison (en moyenne 30 $ par mois). C’est un bon prix pour toute cette protection!


Protégez votre copropriété et les choses que vous aimez le plus.