Achat d’une première maison — Conseils en assurance d’une propriétaire au Québec
Faites une pause avec Dominique

Vous songez à acheter votre première maison au Québec? Il peut s’agir d’une des décisions les plus excitantes et les plus épanouissantes que vous prendrez en tant qu’adulte – et les décisions importantes ne s’arrêtent pas là. Vous aurez aussi à choisir la couverture d’assurance habitation qui vous convient. Les conseils d’une personne qui est passée par là peuvent vraiment aider. 

Nous avons demandé à Dominique, notre chef d’équipe au Centre contact clients de Montréal, de nous parler de l’expérience d’achat de sa première maison, et des leçons qu’elle en a tirées.

Quelle est la première maison que vous avez achetée?
Il s’agissait d’une maison unifamiliale sur la Rive-Sud de Montréal construite dans les années 1970. Elle avait beaucoup de « charme », mais aussi beaucoup de vécu en termes de sinistres passés qui auraient pu faire peur à un premier acheteur. Je l’habite d’ailleurs encore aujourd’hui!

L’avez-vous achetée en sachant exactement ce que vous vouliez?
Oui et non. Je connaissais mes besoins, mais j’avais aussi beaucoup de questionnements sur les responsabilités qui viennent avec le fait d’être propriétaire. Nous avions toujours été locataires, donc nous n’avions seulement qu’à nous préoccuper de biens. Devenir propriétaire signifie être aussi responsable du bâtiment et du terrain. Que dois-je faire si un sinistre survient? Qui dois-je appeler? Puisque j’étais enceinte, il fallait absolument que tout se fasse vite et bien pour être prêt à temps. C’était donc une étape importante dans notre vie d’adulte et de futurs parents. 

Nous devons évidemment parler d’assurance…
À cette époque, je travaillais dans l’industrie de l’assurance depuis deux ans déjà. J’avais donc une base de connaissances, mais je n’avais jamais vécu moi-même le processus d’achat d’assurance habitation pour propriétaire. Je suis passée de la théorie à la pratique. Mes connaissances nous ont vraiment aidés durant le processus d’achat car j’avais une idée des questions auxquelles je devais obtenir des réponses, comme le coût de reconstruction, les détails des réclamations passées ou encore l’âge de la toiture. Je savais aussi qu’il était primordial de considérer les résultats du rapport d’inspection dans notre prise de décision. 

Quels conseils donneriez-vous à un acheteur d’une vingtaine d’années?
Tout d’abord, il est primordial de faire inspecter la propriété par un professionnel avant de considérer l’achat, que ce soit une construction neuve ou une maison en revente. Si des recommandations d’améliorations sont émises ou si des travaux doivent être effectués, votre compagnie d’assurance peut vous conseiller sur les couvertures à prévoir pour être protégé en cas de sinistre. 

Je conseillerais aussi aux nouveaux acheteurs de bien examiner la valeur et les avantages des différents forfaits d’assurance lorsqu’ils magasinent, et non seulement les prix les plus bas. Au Québec, les dommages causés par l’eau de surface font partie des réclamations les plus courantes, surtout si vous vivez sure l’île de Montréal. Il faut s’assurer que votre couverture et ses limitations vous couvrent le cas échéant. Puisque qu’au Québec nous avons des bordées de neige importantes, il est aussi conseillé de bien se renseigner sur la protection offerte pour la toiture de votre maison en fonction de son âge. 

L’achat d’une maison représente probablement l’investissement le plus important d’une vie et c’est important d’avoir les bonnes couvertures. 

Qu’elle soit neuve ou centenaire, votre maison doit être assurée. Voyez nos couvertures et obtenez une soumission.