Préparer votre demeure pour l’hiver

Vous avez probablement déjà sorti vos mitaines, tuques et bottes d’hiver. N’oubliez pas non plus de préparer votre demeure pour la saison froide. Voici dix conseils qui vous aideront à préparer l’intérieur et l’extérieur de votre résidence avant la première bordée de neige.

À l’intérieur :
1. Faites inspecter votre fournaise

Avant de démarrer votre fournaise pour l’hiver, assurez-vous de son bon état en la faisant inspecter par un professionnel. L’examen annuel de votre fournaise pourrait prévenir un incendie. De plus, il permettra souvent de détecter un problème éventuel avant que votre fournaise ne s’éteigne en plein milieu de la nuit la plus froide de l’année.

2. Vérifiez les appareils de chauffage et les conduits de ventilation

Éloignez meubles et tapis des radiateurs, appareils de chauffage et conduits de ventilation et assurez-vous qu’ils ne sont obstrués par aucuns débris.

3. Faites appel à un ramoneur pour profiter de votre bon vieux foyer à bois.

Avant d’utiliser votre foyer pour la première fois de la saison, faites nettoyer et inspecter votre cheminée pour prévenir un incendie ou un éventuel empoisonnement au monoxyde de carbone.

4. « Habillez » votre résidence pour l’hiver

C’est le bon moment pour boucher les courants d’air, installer vos nouveaux coupe-froid, vérifier l’isolation et recouvrir la tuyauterie. Une simple inspection visuelle des trous et des fentes à l’intérieur et à l’extérieur de votre résidence pourrait vous permettre de détecter les fuites d’air.

Extérieur :

  • Coins
  • Joints entre le revêtement et les cheminées
  • Joints entre les fondations et le revêtement ou la brique

Intérieur :

  • Prises de courant
  • Coupe-froid, près des cadres de porte et de fenêtre
  • Plinthes
  • Volets et conduits de cheminée
  • Trappes de grenier
  • Climatiseurs encastrés dans un mur ou une fenêtre
  • Câbles de téléviseur ou de téléphone
  • Sorties de sécheuse
  • Conduits d’aération et ventilateurs
5. Réglez vos thermostats

Maintenant que tout est prêt à l’intérieur, montez le chauffage. Vous ne savez pas trop quelles sont les températures idéales pour la saison hivernale? Selon Statistique Canada, dans un ménage canadien moyen, la température varie autour de 20 °C à 22 °C lorsque les occupants sont à la maison et autour de 16 °C à 18 C lorsqu’ils sont à l’extérieur ou pendant la nuit. Non seulement la maison sera-t-elle douillette, mais vous économiserez de l’argent tout en préservant l’environnement.

À l’extérieur :
6. Fermez l’alimentation en eau extérieure

Fermez les robinets à l’extérieur de votre résidence pour empêcher les tuyaux de geler et drainez l’eau des tuyaux et des systèmes d’irrigation.

7. Vérifiez la dénivellation autour de votre maison

Ce n’est pas en gorgeant votre terrain d’eau que vous préparerez adéquatement une patinoire de hockey. Vous courrez plutôt le risque que l’eau s’infiltre à travers le solage, les fondations, les puits de lumière et les cadres de fenêtre et provoque une inondation, de la moisissure, de la pourriture et une détérioration de la qualité de l’air. Pour éviter ces problèmes, le terrain tout autour de votre résidence doit avoir une dénivellation d’au moins cinq degrés.

8. Nettoyez les gouttières

Les glaçons qui pendent des gouttières donnent peut-être une allure festive à votre demeure, mais ils annoncent bien des problèmes. Enlevez les feuilles et autres débris qui traînent dans les gouttières avant la première neige pour empêcher le revêtement de pourrir et éviter que la structure ne s’endommage au fil des ans.

9. Faites venir un arboriste

Préservez vos arbres tout en évitant les dommages que les chutes de branches pourraient causer. Repérez les branches mortes, malades ou susceptibles de tomber et faites-les couper par un spécialiste en toute sécurité. Celui-ci pourrait aussi renforcer les branches suspendues au-dessus de votre maison, des trottoirs ou de votre voiture qui sont susceptibles de causer des dommages lorsqu’elles sont alourdies par la glace et la neige. Voici quelques signaux d’avertissement :

  • Écorce rompue ou pelée
  • Fissures profondes dans le tronc ou autour de celui-ci
  • Bois mort ou feuilles mortes dans la couronne de l’arbre
  • Arbre incliné, formation d’un monticule au sol, racines sortant de terre
10. Assurez-vous du bon état des rampes, marches, allées et entrées d’autos

Une marche affaissée, ou une pierre manquante dans l’allée, peut devenir beaucoup plus dangereuse une fois recouverte de glace ou de neige. Alors, effectuez toutes les réparations nécessaires avant le début de l’hiver.

N’oubliez pas…
D’avoir en votre possession tous les objets et produits nécessaires.

Constituez-vous une réserve de sel et vérifiez le bon état de vos pelles, de vos grattoirs et de votre souffleuse.


N’attendez pas que la neige fonde pour épargner. Découvrez le coût pour changer d’assureur aujourd’hui avec notre calculatrice du coût de résiliation.