Se préparer pour la saison de chalet au Québec
Les longs week-ends estivaux sont finalement arrivés. C’est le temps de se préparer à prendre la route vers les Laurentides ou même l’Estrie, pour passer les journées au bord du lac et les soirées autour d’un feu de camp! Pour passer un été sans stress, il est important de vous assurer d’avoir les bonnes couvertures pour votre chalet — ainsi, si vous devez faire une réclamation, vous pouvez reprendre vos jeux de pelouse et votre ski nautique sans attente.
Comment assurer votre chalet

Comme nous l’avons mentionné, savoir que vous êtes bien protégé(e) est important pour une saison de chalet sans tracas. Voici quelques éléments dont vous devez tenir compte lorsque vous assurez votre chalet.

Ce qui est couvert: Votre chalet, votre garage, votre hangar à bateau et vos biens personnels doivent être couverts contre les dommages et le vol (jusqu’à un certain montant). Vous devriez également avoir une responsabilité civile en cas d’accident sur votre propriété (ou même celle d’un voisin, dans certains cas). Si votre chalet se trouve sur le bord d’un lac, vous avez probablement un bateau — qui devrait se trouver sur votre police! Le bateau, le moteur et la remorque (qui se fixe à votre véhicule) peuvent tous être couverts jusqu’à un certain montant. Nous vous recommandons de valider auprès de votre assureur que la valeur de votre bateau correspond au montant d’assurance de votre police.

Ce qui n’est pas couvert: Comme il s’agit d’une résidence saisonnière, votre police pourrait exclure les dommages causés par les refoulements d’égouts et les eaux de surface, les tremblements de terre et tout dommage aux tentes-roulottes et roulottes. Vous pourriez toujours demander à votre assureur s’il est possible d’ajouter des couvertures à votre police.

Conseil: Vous pourriez être admissible à un rabais pour polices multiples lorsque vous combinez votre assurance pour votre chalet avec celle de votre habitation. De plus, le fait d’avoir les deux polices sous un même « toit » vous permettra de faire le suivi de vos documents d’assurance, de vos dates de renouvellement, etc. plus facilement.
Si vous louez votre chalet

Louez-vous votre chalet pour une partie de l’été ou de l’hiver? Pensez à acheter une police des habitations louées. En effet, si vous n’habitez pas au chalet pendant qu’il est loué ou qu’il ne s’agit pas de votre résidence principale, il pourrait ne pas être couvert par votre police des propriétaires.

Si vous utilisez des sites de partage de maisons, comme Airbnb, pour louer occasionnellement votre chalet, assurez-vous de lire attentivement leurs conditions pour confirmer si vous êtes couvert(e) ou non. Cependant, leur couverture exclut généralement la responsabilité civile ou le vol, donc vous devriez vérifier si vous êtes couvert(e) par votre police habitation. La même règle s’applique lorsque vous n’habitez pas au chalet pendant qu’il est loué : il ne sera pas couvert par votre police des propriétaires. D’ailleurs, comme il y a plus de risques à louer votre chalet sur Airbnb, certains assureurs n’accepteront pas de vous assurer et pourraient résilier votre police.

Que vous louiez votre chalet pour de longues ou de courtes durées, informez-en toujours votre compagnie d’assurance afin de veiller à avoir la bonne couverture en place et à ne pas perdre votre couverture actuelle.

Conseils pour profiter de votre week-end au chalet

Maintenant que vous avez l’esprit tranquille en sachant que vous êtes couvert(e), voici quelques conseils pour vous assurer d’avoir un beau week-end:

  • Soyez réaliste quant au déplacement. Comme la majorité des gens préfèrent se rendre au chalet les vendredis soirs, prévoyez les embouteillages. Il est préférable de préparer tous vos sacs, vos repas et vos boissons, pour pouvoir partir exactement à la fin de votre journée de travail! Vous serez surement bien fébrile pendant le trajet; malgré tout, n’oubliez pas de conduire prudemment (sans faire de vitesse!).
  • Rafraîchissez vos connaissances en matière de sécurité nautique. Chaque fois que vous avez des invités, il n’est pas mauvais de passer en revue les conseils de sécurité nautique pour l’été. Assurez-vous que tous les passagers portent un gilet de sauvetage et qu’une personne fasse office de surveillant et confirmez que votre assurance vous couvre si une autre personne veut naviguer le bateau ou la motomarine.
  • Triez vos déchets. Conseil un peu bizarre, nous le savons — mais vous éviterez le tri de tout ce qui n’est pas ramassé par le camion à ordures! Les déchets, le recyclage et le compostage sont parfois traités différemment dans les régions : dans certains cas, les sacs doivent être transparents; dans d’autres, le recyclage doit être séparé en fonction du matériau, etc. Marquez vos bacs et informez vos invités de la meilleure façon de jeter les déchets pour faciliter le nettoyage.
  • Construisez un feu de camp sécuritaire. Choisissez un endroit à environ 15 mètres du chalet ou du garage, et construisez le foyer sur une surface de roches ou de terre. Évitez les flammes dépassant un mètre — les feux de camp sont plus faciles à contrôler lorsqu’ils sont petits, et vos guimauves rôties seront tout aussi bonnes. Assurez-vous également de bien connaître les restrictions en matière de feu de la région. Pendant les vagues de chaleur, par exemple, il pourrait y avoir une interdiction pour prévenir les feux de forêt.
  • Demandez à un voisin de venir faire un tour de temps en temps. Si vous ne montez au chalet que pendant le week-end, demandez à un voisin de surveiller votre propriété pendant la semaine. S’il y a eu des pluies diluviennes, des interruptions de courant ou des tempêtes de vent pendant votre absence, le voisin pourra vous informer en cas de dommages.

    Tout ira pour le mieux. Vous avez maintenant tout ce qu’il faut pour passer un beau séjour au chalet, donc reposez-vous! Vous le méritez.


    Vous voulez assurer votre chalet? Obtenez une soumission en ligne avec Sonnet.