Vous croyez que votre horaire est trop chargé pour vous entraîner?

D’après mon expérience, la principale raison ou excuse pour ne pas s’entraîner est le manque de temps. Cette excuse ne tiendra plus la route. Nous sommes tous OCCUPÉS. C’est la réalité. Nous devons tenter de modifier notre attitude et nos priorités. La forme physique est une nécessité, pas un luxe.

La clé est d’adopter l’attitude « aujourd’hui j’ai la chance de m’entraîner » plutôt que « je dois m’entraîner aujourd’hui ». Ce n’est pas sorcier! Faire une place à la forme physique dans votre vie ne signifie pas de vous abonner à la salle d’entraînement la plus en vogue ni vous entraîner si intensément que vous avez l’impression que vous allez être malade. Vous devrez certainement vous mettre au défi et accélérer votre rythme cardiaque suffisamment pour sentir un effort, mais il est inutile de se stresser outre mesure.

L’équilibre est la clé

Commencer un nouvel entraînement est parfois comme une nouvelle diète. Au début, vous vous sentez bien, votre production d’endorphines augmente et vous avez l’impression de vous être découvert de nouveaux objectifs. Ensuite, vous réalisez que cette diète n’est pas viable à long terme, vous êtes irritable, fatigué(e) et en colère. L’entraînement – s’il n’est pas entamé doucement et au niveau approprié selon votre forme physique – peut vous occasionner les mêmes résultats qu’une diète ratée.

Gardez les choses simples

Ceux qui se mettent à l’exercice pour la première fois peuvent n’utiliser que leur propre poids corporel. En fait, nous devrions tous nous concentrer sur des exercices de callisthénie pour perfectionner nos mouvements avant d’y ajouter une résistance supplémentaire. Ceci peut nous aider à nous assurer que notre corps puisse exécuter différentes amplitudes de mouvements en sécurité selon la forme adéquate. Ainsi, les exercices de callisthénie sont excellents pour éviter les blessures lorsque vous ajouterez des poids à votre entraînement.

Développer une relation saine avec l’exercice est essentiel

J’ai passé plus des dix dernières années dans l’industrie de la mise en forme. Je me réveille à cinq heures six jours par semaine pour arriver au travail à six heures et je travaille également les soirs et les fins de semaine. Je suis propriétaire et gestionnaire d’un studio de musculation et d’entraînement, 100 % à moi, en plus d’avoir une famille de deux enfants, un gros chien qui a besoin de beaucoup d’exercice et une maison que je m’efforce de garder impeccable. Je ne me plains pas du tout de ma vie, je fais ce que j’aime et j’aime ce que je fais. Ce sont mes responsabilités et devinez quoi, je trouve tout de même le temps de m’entraîner cinq à six fois par semaine. Si je n’atteins pas mes objectifs à 100 % en matière de mise en forme, je ne me sens pas mal. Je sais que, comme j’ai développé une relation avantageuse avec l’entraînement, je ne perdrai pas les progrès que j’ai accomplis en ratant quelques séances.

Faites-en une habitude

Le problème de plusieurs personnes est le terrain glissant d’un jour manqué, qui devient deux jours, puis une semaine, un mois ou encore plus. Souvent, il est plus facile de quitter complètement que de remettre le train en marche. Je crois que le plus gros problème avec les rechutes : c’est que nous nous compliquons la vie. Nous ne ressentons pas l’accomplissement si nous n’avons pas l’impression de donner tout ce que nous avons à la salle d’entraînement. La mise en forme doit être équilibrée et respecter vos capacités, tout en constituant une certaine forme de défi.

Si vous ne sentez pas que vous vous dépassez, vous ne changerez pas

Il y a toujours place à l’amélioration. C'est tout!

Le seul mauvais entraînement est celui que vous manquez

Je suis absolument certaine que si vous trouvez du temps pour regarder la télévision (et vous savez que c’est le cas), vous pouvez prendre du temps pour votre corps. Après tout, le corps que nous avons maintenant est le corps que nous aurons toujours. Nous devrions traiter notre corps de notre mieux. Il est également important de vous rappeler qu’un mauvais entraînement n’existe pas. Vous ne terminerez jamais un entraînement sécuritaire et équilibré en vous disant « je crois que je n’aurais pas dû m’entraîner aujourd’hui. »

Vous n’êtes toujours pas convaincu(e) que vous pouvez trouver le temps de vous entraîner?

Voici une séance d’entraînement que vous pouvez effectuer sans quitter le bureau!

L’équipement : Bureau et chaise de bureau, ainsi que le poids de votre corps
Durée : 15 à 20 minutes
Répétitions : 10 par côté
Séries : 3
Repos : minimal (parce que vous n’avez pas le temps de vous reposer ;))

debout assis (step ups)

pompes de bureau (push ups)

flexions sur chaise (split squats)

supermans sur le bureau

ascension de montagne sur la chaise

planches et rames sur chaise (renegade rows)

planche sur chaise et extensions de la hanche

sauts flexions sur chaise (jump squats)

L’objectif est de faire bouger votre corps.

Peu importe les exercices que vous choisissez, l’objectif principal est de vous sentir bien et d’arrêter de vous trouver des excuses!

La spécialiste du conditionnement physique Jennifer Slauenwhite est mère de deux enfants et passionnée de santé et du bien-être en général. Elle a passé toute sa vie dans l’industrie du conditionnement physique, elle a travaillé dans de nombreux centres de conditionnement familiaux et a passé la dernière décennie à former une communauté de femmes fortes qui partagent les mêmes idéaux. Elle s’efforce de donner l’exemple pour les femmes, afin qu’elles deviennent la meilleure version d’elles-mêmes en canalisant l’athlète en elles et en évoluant dans un environnement de saine compétitivité. Elle est aussi la fondatrice et la propriétaire du Queens Fitness Strength & Conditioning Studio for Women à Toronto – Suivez-là sur Instagram via @queens.fitness ou sur Facebook sur la page @ One Tough Mother By Jennifer Slauenwhite. #donnerlexemple

Jennifer Slauenwhite est une porte-parole payée de Sonnet.

Assurez-vous d’avoir la bonne assurance habitation et auto qui convient à vos besoins.