Le changement d’assurance habitation 101

Quand faut-il changer d’assurance habitation? Beaucoup de gens changent d’assureur lorsqu’ils déménagent et que leur assureur actuel n’offre pas une couverture convenable pour leur nouvelle demeure. D’autres changent d’assureur parce qu’ils recherchent une prime moins élevée ou ne sont pas satisfaits du service qu’ils obtiennent. Quelle que soit la raison du changement, nous sommes là pour vous indiquer les étapes à suivre pour le faire — et pour répondre à quelques-unes des questions les plus fréquemment posées concernant le changement d’assurance habitation.

Comment changer d’assurance habitation?

  1. Comparez les soumissions d’assurance habitation. N’optez pas pour la première soumission qui vous est présentée même si le prix semble attrayant. Prenez le temps de comparer la couverture, les montants d’assurance, le service à la clientèle et les rabais offerts (comme celui des diplômés d’universités canadiennes) pour vous assurer d’obtenir un forfait complet qui vous convient, à taux compétitif. Pour faire une soumission, vous pouvez appeler la compagnie directement, passer par un courtier ou obtenir une soumission en ligne (Sonnet est numérique à 100 %, du début à la fin!). Si vous n’avez pas le temps, essayez alors un outil de comparaison en ligne très commode permettant d’économiser du temps comme RATESDOTCA.

  2. Apprenez à connaître les différents assureurs. Nous espérons que vous n’aurez jamais à présenter une réclamation ou que vous n’aurez jamais de problème de facturation, mais le cas échéant, vous méritez le meilleur service à la clientèle pour vous aider à vous tirer des situations les plus épineuses. L’assureur que vous retenez doit avoir une bonne réputation en matière de couverture et de service à la clientèle. Si quelque chose arrive, vous voulez être certain(e) d’être entièrement protégé(e) et que l’équipe des réclamations est efficace, réactive et d’accès facile lors du traitement de votre réclamation.

  3. Assurez-vous que votre soumission est exacte avant d’acheter votre assurance. Afin de vous assurer d’obtenir le bon prix, vous devez fournir des renseignements détaillés, exacts et à jour sur vous et votre habitation. Cela pourrait inclure la superficie, le nombre de salles de bain et le type de chauffage de votre habitation. Avec certains assureurs en ligne (habituellement des compagnies d’assurance directes, comme Sonnet), vous obtiendrez une soumission précise instantanément! Certains assureurs en ligne n’offrent qu’une estimation, de telle sorte que vous devez téléphoner ensuite pour obtenir la confirmation de la prime.

  4. Informez votre assureur actuel. Lorsque vous êtes prêt(e) à changer d’assureur, il vous revient de résilier votre police actuelle. Vous continuerez d’être facturé(e) si vous ne résiliez pas votre police — et si l’assureur ne reçoit pas ces paiements, vous pourriez faire l’objet d’un recouvrement qui pourrait avoir une incidence sur votre cote de crédit. Prenez une nouvelle police avant de résilier votre police actuelle. Pour résilier votre police, votre assureur actuel pourrait vous demander d’envoyer votre demande par écrit. Alors, accordez-vous plus de temps pour les formalités administratives qui pourraient s’appliquer.

  5. Avisez votre créancier hypothécaire. Étant donné que votre créancier hypothécaire a un intérêt financier dans votre habitation, il doit également être informé du changement d’assurance. Soyez proactif et faites-lui parvenir une preuve d’assurance dès que possible. Si vous déménagez, vous devrez obtenir une nouvelle assurance et en fournir la preuve à votre prêteur avant la date d’emménagement. Avec Sonnet, vous n’avez même pas à attendre que nous vous postions les documents — ils sont disponibles en ligne dès que vous achetez votre police.

Le saviez-vous? Afin d’éviter tout écart de couverture, la date de fin de l’ancienne police et la date de début de la nouvelle police doivent être identiques.

Puis-je changer d’assurance habitation en tout temps?

Oui, vous pouvez changer d’assurance habitation pendant la période d’assurance — toutefois, sachez qu’il pourrait y avoir des frais de résiliation. Ne vous inquiétez pas, nous allons examiner cela plus en détail ci-après.

Puis-je changer d’assurance habitation alors qu’il y a une réclamation en cours?

Oui! Mais votre réclamation ne sera pas transférée à votre nouvel assureur. L’assureur qui a traité votre réclamation lorsque le sinistre est survenu continuera de s’en occuper, même si vous changez d’assureur.

Puis-je obtenir un remboursement si je résilie ma police pendant la période d’assurance?

Peut-être. Si vous avez surpayé votre prime au moment de la résiliation, vous pourriez être admissible à un remboursement — surtout si vous l’avez payée au complet.

Si vous payez mensuellement, vous pourriez avoir droit à une petite ristourne si vous avez trop payé lors de votre dernier versement. Vous pourriez également avoir un solde dû si vous êtes dans la période du prochain paiement. Cela peut être un peu compliqué. Si vous avez des questions, posez-les à votre assureur.

Un assureur traitera un remboursement de deux façons :

  • Courte durée. Si votre assureur utilise cette méthode, il y aura probablement des frais de résiliation. En fonction du nombre de jours écoulés votre période d’assurance, votre assureur conservera un pourcentage du montant de la prime non payée et remboursera le reste. Le montant exigé variera selon la compagnie. 
  • Au prorata. Vous recevrez un remboursement du montant complet de la prime que vous avez payée et qui n’a pas été utilisée.

Conseil : le service à la clientèle de votre assureur pourrait être en mesure de vous offrir des renseignements sur ce qu’il pourrait vous en coûter pour résilier votre assurance. Vous pouvez également essayer notre outil pratique de calcul du coût de résiliation — cela ne prend que quelques minutes!

Lorsqu’il est question de changer d’assurance habitation, la chose la plus importante consiste à vous assurer que vous êtes entièrement protégé(e). Pour vous aider dans votre processus décisionnel, posez toujours des questions de façon à ce que vous sachiez ce qui est couvert et ce qui ne l’est pas.