Inclure vos animaux de compagnie dans votre planification successorale

Willful (en anglais seulement) est un service de création de testament en ligne et de planification successorale qui propose une façon abordable, pratique et facile aux Canadiens de créer un testament en ligne (en anglais seulement) pour une fraction du prix de la visite à un notaire. Apprenez-en plus sur le fonctionnement de Willful.

Lorsque nous accueillons un animal de compagnie dans nos vies, il devient rapidement un ami, un confident et un fidèle compagnon. La plupart d’entre nous considèrent même les animaux comme des membres de la famille. Pourtant, lorsqu’il s’agit de planifier la situation des animaux de compagnie en cas d’urgence, une étude d’AngusReid, commandée par Willful, a révélé qu’un grand nombre de Canadiens (45 %) n’y ont pas pensé.* En fait, seulement 6 % des propriétaires d’animaux de compagnie ont déterminé un gardien pour leur animal de compagnie dans leur testament. En tant que propriétaire responsable d’un animal de compagnie, il est important d’inclure votre animal dans votre testament. De cette manière, quelqu’un en prendra soin si vous décédez ou luttez contre une maladie grave. Malheureusement, l’une des principales raisons pour lesquelles les animaux de compagnie se retrouvent dans les refuges est que leur propriétaire est décédé et personne ne peut s’en occuper. Si vous avez un animal de compagnie, voici ce que vous pouvez faire pour vous assurer de planifier leur situation si quelque chose vous arrivait.

Comment inclure vos animaux de compagnie dans votre planification successorale

1. Faire un testament

Bien que 24 % des Canadiens aient un certain type de plan informel pour leurs animaux de compagnie s’ils étaient frappés d’incapacité ou décédaient, la meilleure façon de s’assurer que tout se déroule comme prévu est de l’inclure par écrit dans votre testament. Vous pourriez vous attendre à ce qu’un ami ou un membre de votre famille prenne la responsabilité de Fido, mais ça n’arrive pas toujours. Ce n’est pas tout le monde qui veut ou qui peut devenir propriétaire d’un animal de compagnie du jour au lendemain. Rédigez un testament (en anglais seulement) qui inclut votre animal de compagnie afin que vous puissiez avoir la tranquillité d’esprit qu’il continuera d’être gâté si quelque chose vous arrivait.

CONSEIL : Il est facile de créer un testament en ligne grâce aux plateformes comme Willful (si vous avez une succession plus compliquée, nous vous recommandons de faire appel à un spécialiste en droit successoral). Obtenez 10 $ de rabais sur un plan de Willful par l’entremise des Connexions Sonnet.

2. Nommer un tuteur pour votre animal de compagnie

Même si les gens vivent généralement plus longtemps que leurs animaux de compagnie, la vie est imprévisible. Bien que nous ne puissions pas prédire l’avenir, nous pouvons tout de même nous préparer à l’imprévu. Tout comme vous le feriez pour un enfant, choisissez quelqu’un en qui vous avez grandement confiance et qui prendra bien soin de votre animal, pour que celui-ci se trouve entre de bonnes mains. La prochaine étape est d’en discuter avec le tuteur que vous avez choisi afin de vous assurer qu’il s’agit d’un rôle qu’il est disposé à prendre et en mesure d’assumer. Expliquez-lui les types de soins que vous souhaitez que votre animal reçoive, sa routine quotidienne, sa diète, son tempérament et ses exercices afin qu’il sache à quoi s’attendre. Il peut être utile de rédiger un plan de soins pour votre tuteur, contenant tous les détails pertinents, et de le ranger avec votre testament afin que votre exécuteur testamentaire puisse le remettre au tuteur.

3. Allouer des ressources

Bien que vous ne puissiez pas désigner vos animaux de compagnie comme bénéficiaires (ils sont considérés comme des biens, et non des personnes, dans votre testament), vous pouvez (et devriez!) laisser de l’argent au tuteur de votre animal afin de couvrir ses frais de vétérinaire. Si votre chien a des problèmes de santé, appartient à une race qui a tendance à souffrir de complications de santé ou a besoin de soins plutôt chers, c’est particulièrement important. De cette manière, vous offrirez un filet de sécurité financière au tuteur en cas de frais imprévus. Vous pouvez également laisser assez d’argent pour couvrir les frais prévus relatifs à la nourriture, les factures de vétérinaires et les traitements médicaux (même l’assurance pour animaux de compagnie!) pour la durée de vie de votre animal de compagnie.

4. Apporter des modifications

Rédiger un testament (en anglais seulement) n’est pas une tâche que vous faites une fois et que vous oubliez par la suite. La vie change continuellement — vous pourriez vous marier, déménager, avoir des enfants ou même adopter d’autres animaux de compagnie. Si un changement majeur se présente, il est important de mettre votre testament à jour et de le garder à jour. Vérifiez chaque année pour vous assurer d’inclure vos animaux de compagnie actuels et que le tuteur de vos animaux est toujours en mesure d’assumer le rôle. La vie est remplie de surprises. En tant que propriétaire responsable d’animaux de compagnie, il est de votre devoir de vous assurer qu’il y a un plan en place pour que vos compagnons poilus soient pris en charge en cas de situations inattendues.
 


*Méthodologie : du 23 au 25 septembre 2019, une étude a été commandée par Willful où un échantillon représentatif de 1 507 membres du forum en ligne d’Angus Reid, situés partout au Canada. Le sondage a été fait en français et en anglais.


Sonnet et Willful ont un partenariat commercial en matière de marketing.


Sonnet n’est pas un fournisseur de services ni de conseils juridiques. Les renseignements susmentionnés sont fournis à titre de renseignement seulement et ne sont pas un conseil juridique.


Vous avez besoin d’une protection pour vos animaux de compagnie?