Mesures financières à prendre pour la planification de l’achat d’une demeure
L’achat d’une maison est l’une des choses les plus excitantes dans votre vie. C’est également l’un des plus gros achats que vous ferez. Avant de dépenser des centaines de milliers de dollars pour devenir propriétaire, prenez des mesures financières afin d’être dans une meilleure position.

Augmentez votre cote de crédit à au moins 680

Il est important d’avoir une bonne cote de crédit, mais avoir une cote d’au moins 680 est surtout important pour l’achat d’une propriété. La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) a récemment instauré une règle exigeant que les propriétaires potentiels nécessitant une assurance de la SCHL doivent avoir une cote de crédit d’au moins 680.

Cette règle pourrait potentiellement toucher ceux qui ont un acompte inférieur à 20 %. La bonne nouvelle est qu’il existe un grand nombre de façons d’améliorer votre cote de crédit (en anglais seulement), notamment :

  • Diminuer votre ratio d’utilisation du crédit
  • Éviter d’effectuer de nouvelles demandes de crédit
  • Éviter différents types de crédit
  • Payer vos factures à temps
  • Régler toute facture en souffrance

C’est toujours dans votre intérêt d’avoir une bonne cote de crédit, donc visez à aller plus haut que 680. Une fois que votre cote de crédit est dans l’échelle Très bon (735 et plus), vous obtiendrez probablement de meilleurs taux pour vos prêts, incluant votre prêt hypothécaire.

Réduire vos dettes

Maintenir vos dettes au minimum est toujours conseillé puisque vous voudrez garder vos finances en règle; c’est surtout important lorsque vous achetez une maison. Le montant de vos dettes aura une incidence directe sur le montant que vous pourrez vous permettre.

La plupart des prêteurs hypothécaires ne veulent pas que votre amortissement total de dettes soit de plus de 44 %. Cela signifie que tous vos frais de ménage, plus toute dette existante, ne peut dépasser 44 % de votre revenu, avant impôts. Si vous prenez l’assurance de la SCHL, votre amortissement total de dettes doit être de moins de 42 %.

Disons que votre revenu mensuel combiné est de 12 000 $. Votre amortissement doit être de moins de 5 280 $ par mois avec la plupart des prêteurs ou 5 040 $ si vous avez besoin de l’assurance de la SCHL. Si vous voulez vous en permettre plus, vous devez réduire le montant de dettes que vous avez.

Au premier coup d’œil, avoir un amortissement de moins de 44 % semble facile, mais gardez en tête que le calcul se fonde sur le montant avant impôts, plutôt que le montant de votre paie après impôts. Si vous ne vous préparez pas, vous pourriez être serré sur le plan financier.

Faites préapprouver votre prêt hypothécaire

Connaître le montant maximal de prêt hypothécaire que vous pouvez obtenir est essentiel puisqu’il déterminera le montant que vous pouvez vous permettre pour une propriété. Une préapprobation de prêt hypothécaire ne coûte rien et n’a aucune incidence sur votre cote de crédit, donc vous devriez toujours en avoir une. Une fois que vous connaissez votre montant préapprouvé, vous pouvez commencer à chercher une demeure dans votre gamme de prix.

N’oubliez pas que les prêteurs calculent le montant que vous pouvez vous permettre selon votre acompte et l’amortissement total de dettes. Ils ne tiennent pas compte des autres dépenses ni de vos objectifs d’épargne (p. ex., vacances, épargne pour la retraite, le REEE (en anglais seulement) de vos enfants, l’assurance habitation et auto, ni les meubles). En d’autres termes, il est préférable de ne pas aller au maximum de votre budget lorsque vous achetez une propriété.

En parlant de prêts hypothécaires, il est recommandé de faire affaire avec un courtier hypothécaire (en anglais seulement). Lorsque vous consultez une banque pour les taux hypothécaires, elle peut seulement vous donner ce que votre institution vous offre. Un courtier hypothécaire, d’un autre côté, fera les recherches pour vous puisqu’il n’est pas exclusif avec une seule banque. Cela signifie que vous obtiendrez probablement de meilleurs taux et de meilleures modalités lorsque vous serez prêt(e) à signer. Les courtiers hypothécaires sont payés par le prêteur, donc ils ne vous coûtent rien.

Faites un nouveau budget

Pour un grand nombre de personnes, les dépenses supplémentaires encourues par l’achat d’une maison peuvent être un choc. Vous dépenserez sur des choses que vous n’aurez jamais payées auparavant, mais c’est le prix à payer pour devenir propriétaire.

Afin d’éviter de vous appauvrir, créez un budget incluant toutes les dépenses mensuelles prévues afin d’avoir une idée claire de vos finances. Voici quelques-uns des frais que vous pourriez devoir inclure :

  • Votre prêt hypothécaire
  • Vos frais d’entretien de copropriété
  • La taxe foncière
  • L’assurance habitation
  • L’assurance-vie
  • Les frais d’entretien de propriété
  • Les services publics

Certains de ces éléments sont liés à votre demeure. Comme mentionné, vous devrez également inclure toutes les autres dépenses ou vos objectifs d’épargne. Il y a également des frais uniques à payer, comme les frais de clôture, les frais de déménagement et l’achat de nouveaux meubles.

Dernières réflexions

Devenir propriétaire est une étape importante de votre vie, mais la préparation commence bien avant l’obtention de vos clés. En mettant de l’ordre dans vos finances dès le départ, vous vous assurerez d’être prêt(e) pour toutes les dépenses supplémentaires qui se présenteront.

Barry Choi est un expert en finances personnelles et en voyages à Toronto qui fait souvent des apparitions médiatiques. Son blogue intitulé Money We Have (en anglais seulement) est une des sources les plus fiables au Canada lorsqu’il est question d’argent et de voyage. À titre d’investisseur entièrement autodidacte et autonome sans formation officielle, il rend les finances faciles à comprendre pour les Canadiens. Ses spécialités incluent les finances personnelles, le budget des voyages, l’argent des milléniaux, les cartes de crédit et des destinations tendance.

Barry Choi est un porte-parole payé pour Sonnet.

Assurez-vous d’avoir la bonne assurance habitation et auto qui convient à vos besoins.