Conseils d’Erin Bury pour commencer un travail d’appoint

Erin Bury Affiche une nouvelle fenêtre est une entrepreneure, spécialiste du marketing et ancienne journaliste en technologie. Directrice générale de l’agence de communication créative Eighty-Eight Affiche une nouvelle fenêtre elle a de plus fondé The County Wine Tours Affiche une nouvelle fenêtre (liens en anglais seulement), une entreprise spécialisée dans les tournées de vignobles en vélo du Comté de Prince Edward, en Ontario. Elle signe de petites chroniques d’affaires dans le journal Financial Post, peut être vue chaque semaine à CTV News à titre de commentatrice en technologie et agit fréquemment comme conférencière pour Speakers’ Spotlight. Elle a été nommée au sein du palmarès des 30 personnes de moins de 30 ans du magazine Marketing. Son moment de gloire? Ses gazouillis ont été partagés à deux reprises par Oprah Winfrey.

The County Wine Tours Affiche une nouvelle fenêtre
1. Préparez le terrain

Avant de lancer une entreprise, il est important de régler les questions juridiques et financières. Premièrement, vous devez incorporer votre entreprise afin d’avoir un numéro d’entreprise et de pouvoir ouvrir un compte bancaire (ce sera également utile au cours de la période des impôts, car le revenu tiré de votre entreprise n’aura pas de répercussions sur votre impôt personnel). Ensuite, pour payer vos dépenses et être payé(e), vous devrez ouvrir un compte bancaire et, éventuellement, faire une demande pour obtenir une carte ou une marge de crédit. Si vous avez des partenaires d’affaires, vous devrez conclure une convention des actionnaires. Vous trouverez peut-être que ces tâches fastidieuses vous éloignent de votre objectif principal (faire de l’argent). Il est toutefois essentiel de les réaliser dès le début, ce qui vous épargnera bien des maux de tête par la suite.

2. Déterminez les répercussions de votre entreprise sur vos polices d’assurance

Au lancement de votre entreprise, vous devrez magasiner une assurance générale des entreprises. Vous devrez également évaluer les répercussions de votre travail d’appoint sur vos polices assurance habitation et auto existantes. Si vous avez déjà une police auto des particuliers et que vous utilisez votre véhicule dans le cadre de votre travail d’appoint, il ne devrait pas y avoir de problème tant que votre véhicule ne possède pas une plaque d’immatriculation de véhicule commercial, que vous ne l’utilisez pas pour effectuer des livraisons ou du transport rémunéré de passagers et que vous ne le louez pas à des tiers.

Pour ce qui est de l’assurance habitation, vous devez savoir que votre police ne couvre pas votre entreprise; c’est pour cette raison que vous avez besoin d’une assurance générale des entreprises. Si vous avez seulement une police habitation des particuliers, en cas de réclamation, elle ne couvrira pas l’équipement que vous utilisez dans le cadre de vos activités commerciales (ordinateur portable, appareil photo, matériel de sonorisation, etc.). Vous devez aussi savoir que, selon la nature de votre travail d’appoint, vous pourriez être exposé(e) à différents risques touchant la responsabilité civile, comme le risque qu’un client se blesse à votre domicile ou que vous vous blessiez sur la propriété d’un tiers, ainsi que le risque de diffamation. Dans tous les cas, avisez votre assureur habitation et auto que vous avez lancé une entreprise qui vous fournit un travail d’appoint. Vu que certains assureurs des particuliers résilieront votre assurance habitation lorsque vous aurez une assurance des entreprises, il est important d’effectuer les vérifications appropriées auprès de votre assureur pour éviter les complications en cas d’incident.

3. Pensez au nom de votre marque

Il n’est pas toujours nécessaire de créer sa propre marque dans le cadre d’un travail d’appoint. Toutefois, si vous lancez une entreprise de services-conseils, un magasin en ligne ou tout autre commerce du secteur de la consommation, vous aurez besoin d’un nom et d’une marque de commerce uniques et faciles à mémoriser reflétant la « personnalité » de votre entreprise. Comme vous en serez au premier stade de votre entreprise, vous disposerez vraisemblablement d’un budget restreint et donc, ne pourrez probablement pas faire appel à une agence (comme celle que je gère, Eighty-Eight). Vous devrez toutefois trouver un graphiste à la pige capable de créer pour vous une marque de commerce moderne et professionnelle. Vous trouverez des options en parcourant des sites comme Behance ou en effectuant des recherches sur la plateforme pour travailleurs autonomes UpWork.

4. Préparez votre plan de marketing

Finalement, vous devez songer à la façon de faire connaître votre entreprise. Commencez par définir votre acheteur type – une description de la personne ou du groupe le plus susceptible d’acheter votre produit – et par comprendre comment entrer en contact avec ces gens, dans la réalité ou en ligne. Ensuite, trouvez une façon d’introduire votre entreprise dans leur routine quotidienne. Par exemple, si vous ciblez les parents de jeunes enfants, vous pourriez afficher des publicités de votre produit sur le moteur de recherche Google AdWords, placer des publicités sur Facebook en ciblant les parents de jeunes enfants et vous entendre avec des mamans blogueuses pour qu’elles affichent des commentaires sur votre produit.

Le plus difficile du travail d’appoint est de choisir le travail en question. Cette étape passée, vous pourrez éliminer un à un les obstacles administratifs pour vous rendre à la partie agréable : réaliser votre première vente.

Erin Bury est une porte-parole payée de Sonnet.


Assurez-vous en cinq minutes. Passez à Sonnet.