Sonnet Assurance : Duel entre l’optimisme et le pessimisme

D'aussi loin qu'on puisse se souvenir, les Canadiens se demandent si le verre est à moitié vide ou à moitié plein. C’est finalement le temps d’opposer le pessimisme à l’optimisme dans une épreuve mathématique.

Pour nous aider à résoudre cette simple question, Neal Holland, notre spécialiste en produits, tarification et analytique, a créé un algorithme complexe. Neal et son équipe passent de nombreuses heures à recueillir et à analyser les données sur le comportement humain dans le but d’offrir les meilleures options de couverture. Selon lui,

« les algorithmes en assurance sont compliqués, mais l’achat d’une assurance ne devrait pas l’être. »

C’est pourquoi Sonnet croit qu’il est important de protéger votre optimisme, pas seulement vos biens. Nous avons des équipes entières comme celle de Neal dédiées à la simplification de l’assurance – pour éviter que vous ayez à le faire. Nous avons créé une expérience d’assurance simple et facile à comprendre pour que vous n’ayez pas à passer votre temps à répondre à de nombreuses questions ou à remplir des formulaires compliqués. En achetant une assurance sans avoir à faire de suppositions, vous passerez moins de temps à vous inquiéter d’assurance et plus de temps à profiter pleinement de ce qui est important. Nous espérons alors que le verre vous semblera plus plein.

Nous avons demandé à Neal de nous expliquer son algorithme et la façon dont les chiffres nous aident à voir le côté positif des choses. Visionnez la vidéo ci-dessous et découvrez finalement si le verre est à moitié vide ou à moitié plein.