Ville ou banlieue? Pour laquelle êtes-vous fait?
« C’est le moment idéal pour songer au type d’espace dans lequel vous voulez vivre. »

Il semble qu’à un moment ou un autre de leur parcours immobilier, tous seront confrontés à cette difficile décision : vivre en ville ou en banlieue?

Il n’y a évidemment pas de choix facile à ce dilemme — mais il y a des questions que vous pouvez vous poser (et soyez honnête!) et qui vous aideront à vous concentrer et à prendre une décision. Elles concernent toutes des idées préconçues d’une façon ou d’une autre, donc gardez l’esprit ouvert.

Une des peurs les plus fréquentes des gens qui pensent à déménager en banlieue est qu’ils ne seront plus « cool ». Que leur garde-robe sera maintenant constituée de « jeans de maman » et que leur véhicule de prédilection passera de berline sportive à minifourgonnette. La vie telle qu’ils la connaissent sera terminée. Même si la ville offre des musées et des concerts, de nos jours, les quartiers de banlieue en croissance comportent aussi des théâtres locaux, des marchés agricoles, des galeries d’art et des boutiques. Si vous craignez que déménager à l’extérieur de la ville signifie « manquer le party », demandez-vous si vous en profitez habituellement? Allez-vous vraiment voir des pièces de théâtre et des concerts tous les week-ends ou aimez-vous simplement savoir qu’ils sont là si jamais ça vous dit? Êtes-vous déjà allé(e) dans une banlieue et lui avez-vous réellement donné une chance?

Inversement, si vous avez toujours vécu en banlieue et songez à déménager en ville, essayez-vous de vous convaincre que tous les gens seront froids et distants et que vous vous fondrez dans la foule?

La plupart des grandes villes ont de nombreux quartiers distincts — il pourrait y en avoir un qui vous convient parfaitement et que vous n’avez pas encore découvert. Analysez votre vie quotidienne à l’extérieur du bureau. Que faites-vous de vos temps libres — aimez-vous essayer des restaurants branchés? Aimez-vous pratiquer des sports intérieurs et extérieurs? Les restaurants peuvent vous attirer vers la ville et les commodités de mode de vie pourraient vous amener vers les banlieues.

Vous en aurez généralement plus pour votre argent en banlieue plutôt qu’en ville, alors c’est le moment idéal pour songer au type d’espace dans lequel vous voulez vivre. Si vous avez des enfants, pourront-ils partager une chambre? Voulez-vous un espace séparé pour eux ou est-ce qu’un espace familial commun ferait l’affaire? Les maisons en ville sont généralement plus vieilles et plus petites. Les banlieues, quant à elles, offrent des maisons plus grandes, plus récentes et sur des terrains plus vastes. Oui, la banlieue peut sembler un peu uniforme, mais les copropriétés en ville ne sont pas si différentes. Voulez-vous vraiment une maison plus grande? Cela signifie plus de ménage et plus de jardinage ainsi qu’une pelouse à entretenir. Vous pourriez devoir vous procurer un deuxième véhicule au lieu de compter sur un seul. C’est la nature du transport en commun en banlieue. Mais vous aurez de la place pour grandir, des quartiers plus tranquilles et plus d’espaces verts. Et n’oubliez pas les magasins de grande surface avec leur stationnement gratuit!

Parlons maintenant des enfants. Où voulez-vous les voir grandir? Les écoles de banlieue sont souvent plus récentes, avec plus d’espace extérieur — mais cela ne veut pas dire qu’elles sont meilleures ou pires que les écoles en ville. Souvent, les parents veulent que leurs enfants vivent des expériences d’enfance semblables aux leurs — et cela peut avoir une incidence sur l’endroit où vous vous voyez. Les grands-parents participent-ils à la garde des enfants? L’endroit où les grands-parents vivent peut jouer un rôle important dans le choix de l’endroit où vous vivez. Les garderies en ville sont plus dispendieuses et difficiles à trouver en général. Mais, cela sera-t-il compensé par le temps de déplacement au travail?

Qu’en est-il du temps de déplacement au travail? Peu importe où vous vivez, personne n’aime être pris dans le trafic à l’heure de pointe. Si vous habitez près de votre travail et voulez que cela reste ainsi, cet aspect de votre vie influencera assurément votre décision. Mais, s’il n’est pas possible de répondre aux besoins de votre famille avec votre budget en restant près du centre-ville, votre temps de déplacement pourrait être plus long. Cela dit, plusieurs personnes ont maintenant des horaires de travail flexibles. Certaines personnes peuvent travailler de la maison et d’autres peuvent varier leurs heures en fonction des besoins de leur famille. Préférez-vous conduire ou prendre le transport en commun? Auriez-vous besoin de deux autos, d’une seule, ou d’aucune? Quelle est l’incidence sur votre budget? La ville fait certainement en sorte qu’il est facile de ne pas avoir d’auto grâce à un meilleur accès au transport en commun et à une densité de population supérieure. Les banlieues se rattrapent, mais en raison de leur étalement, le transport en commun n’est peut-être pas aussi commode.

Au bout du compte, il n’y a pas de réponse qui convient à tout le monde, il n’y a que la bonne réponse pour VOUS. Cela signifie de faire les recherches nécessaires. Ciblez des secteurs dans la ville qui pourraient fonctionner pour vous, et faites de même pour la banlieue. La plupart des banlieues d’aujourd’hui sont comme des villes satellites autonomes, surtout lorsqu’il est question des banlieues de Montréal, Toronto et Vancouver. Les villes plus petites peuvent donner l’impression d’être des villes-dortoirs en raison de leur taille et pourraient ne pas offrir les mêmes commodités. Ce qui fonctionne pour vous aujourd’hui peut ne pas fonctionner dans dix ans. Plusieurs parents dont les enfants ont quitté le nid vendent leur maison de banlieue et achètent une résidence en ville. Plusieurs familles restent en ville et déménagent dans une banlieue plus tranquille lorsqu’ils prennent leur retraite. Il existe de nombreuses options, explorez-les. Vous pourriez vous surprendre!

Depuis 2003, Sarah Daniels est une courtière immobilière de renom dans la région métropolitaine de Vancouver. Elle participe souvent à des émissions comme The Marilyn Denis Show à CTV à titre d’experte en immobilier ainsi qu’à des émissions de radio et de télévisions locales. Sarah est auteure de deux livres, soit Welcome Home : Insider Secrets to Buying or Selling Your Property et L’immobilier pour les nuls (édition spéciale au Québec). De plus, elle a développé et co-animé l’émission Urban Suburban à HGTV Canada. Elle travaille pour MacDonald Realty lté, à White Rock, en Colombie-Britannique.

Sarah Daniels est une porte-parole payée de Sonnet Assurance.


Assurez-vous d’avoir la bonne assurance habitation et auto qui convient à vos besoins.