Effectuer une réclamation auto

Nos experts en sinistres sont là pour vous aider, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Étape 1. Connectez-vous à votre compte Sonnet

Cela vous permettra d’accéder facilement à votre numéro de police et aux détails de la couverture de votre police d’assurance auto.

Étape 2. Composez le 1 844 766-6384

Composez le 1 844 766-6384. Écoutez et suivez les directives – cela nous aide à bien diriger votre appel et vous fait gagner du temps. Sauf en cas d’urgence, il est préférable d’appeler pendant les heures d’ouverture.

Plusieurs réclamations peuvent être réglées en un ou deux appels. Si votre réclamation est plus complexe, nous vous mettrons en contact avec un de nos experts en sinistres ayant l’expérience appropriée pour vous aider.

Étape 3. Travaillez avec un expert en sinistres

Nous travaillerons en étroite collaboration avec vous pour recueillir tous les renseignements requis. Une fois que nous aurons déterminé votre admissibilité à la réclamation, votre expert en sinistres vous aidera pour les prochaines étapes. Vous serez bien informé de votre couverture, des options qui s’offrent à vous et de la façon de commencer les réparations le plus tôt possible.

Étape 4. Finalisez le règlement de votre réclamation

Lorsque viendra le temps de payer, nous enverrons un chèque à votre adresse (ou à l’atelier de réparation) selon vos garanties et le type de réclamation. Votre expert en sinistres vous expliquera si et comment votre franchise sera appliquée.

Remorquage et assistance routière

Sonnet offre une assistance de remorquage 24 heures sur 24 après un accident – à l’échelle du Canada.

Avant de nous appeler pour soumettre votre réclamation auto, voici quelques éléments que vous devriez savoir ou avoir sous la main.

  • Remorquage. Vous avez des droits en matière de remorquage. Voici quelques éléments que vous devez savoir pour éviter d’être victime d’une escroquerie :
    • Communiquer avec le service de remorquage de votre choix. Ne vous sentez pas obligé d’utiliser le premier service de remorquage qui arrive sur les lieux.
    • Vous avez le droit de choisir où votre véhicule sera remorqué. En cas de doute, appelez votre assureur pour des conseils ou faites d’abord déposer votre véhicule chez vous.
    • Lisez tout ce qu’un remorqueur vous demande de signer et assurez-vous d’obtenir une facture détaillée avant de payer.
  • Documentation. Lorsque vous appelez pour signaler une réclamation, voici certains éléments que vous devriez avoir sous la main pour aider le processus de réclamation à avancer rapidement :
    • Votre numéro de police
    • Renseignements requis pour soumettre la réclamation (date, heure, détails de l’incident, etc.)
    • Les documents de référence (police, reçus, photos des dommages, rapport de police, etc.)
  • Comprendre la responsabilité. Il s’agit souvent d’un sujet déroutant pendant une réclamation. Voici quelques-unes des idées fausses quant à la responsabilité concernant une réclamation :
    • Les policiers ne déterminent pas la responsabilité lors de votre réclamation. Votre compagnie d’assurance fera enquête pour déterminer la responsabilité en fonction des règles provinciales et de détermination de la responsabilité.
    • Quelqu’un est toujours responsable, même si vous vivez dans une province avec indemnisation sans égard à la responsabilité. Chaque conducteur impliqué se verra attribuer un pourcentage de responsabilité entre 0 % et 100 %.
    • Si vous êtes déclaré responsable, vous devrez peut-être payer une partie ou la totalité de la franchise pour réparer les dommages causés à votre véhicule.

Soumettre une réclamation d’assurance auto est stressant. Trouver un atelier de réparation en qui vous pouvez avoir confiance n’a pas à l'être aussi. Notre promesse de réclamation sans tracas garantit la qualité de vos réparations, ainsi qu’un service rapide et courtois – du début à la fin – lorsque vous utilisez les services de nos fournisseurs préapprouvés.

Nos fournisseurs répondent à des exigences strictes en matière de permis, de certification et de formation continue. De plus, la carrosserie, les pièces et la peinture associées à votre réclamation auto sont garanties aussi longtemps que vous possédez le véhicule.

Vous n’aurez plus à obtenir des soumissions et à comparer les ateliers de réparation. Nous traiterons directement avec le fournisseur et pourrons réserver votre véhicule de location sur place.

Les coûts liés aux réclamations et à la fraude à l’assurance sont des facteurs touchant vos primes d’assurance. En travaillant avec des partenaires certifiés pour traiter les réclamations, nous pouvons contrôler ces facteurs et aider à maintenir vos primes plus basses.

« J’ai adoré pouvoir clavarder en ligne! J’ai reçu des réponses pertinentes immédiatement, ce qui m’a permis d’économiser du temps et évité d’avoir à appeler. Sonnet m’a offert tout ce dont j’avais besoin, à un bon prix. » « C’était rafraîchissant de voir une plateforme virtuelle qui me montrait exactement ce que j’achetais. Cela m’a procuré une tranquillité d’esprit et un pouvoir d’achat. » « J’ai aimé la rapidité avec laquelle j’ai eu une soumission en ligne avec Sonnet. Il était facile de voir les garanties offertes et de modifier immédiatement ma police. »

Votre expert en sinistres vous guidera tout au long du processus et répondra à toutes vos questions, mais voici quelques-uns des renseignements les plus fréquemment demandés.

Qu’est-ce que le pardon des accidents?

Qu’est-ce que le pardon des accidents?

Le fait d’avoir une clause de pardon du premier accident sur votre assurance auto signifie que si vous avez un accident dont vous êtes responsable, il ne sera pas pris en compte lors du renouvellement. En d’autres mots, votre prime ne sera pas touchée par cette réclamation. 

Comment fonctionne le pardon des accidents?

Si votre police auto comporte la garantie du pardon des accidents, vos primes n’augmenteront pas directement en raison d’une réclamation au renouvellement. Cette garantie s’applique uniquement à votre première réclamation pour un accident dont vous êtes responsable. Cependant, cet accident se trouvera à votre dossier et, si vous changez d’assureur, la prime de votre nouvel assureur pourrait en tenir compte.

Comment déterminons-nous si vous êtes admissible au pardon des accidents?

Chez Sonnet, le pardon des accidents est offert automatiquement tant que vous y êtes admissible :

  • Vous ne devez pas avoir eu un accident dont vous êtes responsable au cours des six dernières années;
  • Vous devez détenir un permis de conduire sans interruption pendant les six dernières années; 
  • Vous devez être assuré(e) sans interruption pendant les six dernières années (Alberta, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse et Île-du-Prince-Édouard seulement);
  • Votre couverture d’assurance auto ne doit pas avoir été résiliée en raison d’un non-paiement; 
  • Vous ne devez pas avoir eu quatre infractions mineures ou plus, ou des condamnations graves, majeures ou criminelles au cours des trois dernières années.

La prime de police auto augmentera-t-elle après un accident?

Oui. Si vous n’avez pas le pardon des accidents, votre prime d’assurance auto augmentera probablement après un accident dont vous êtes responsable. La raison pour ceci est qu’une partie de votre prime est calculée en fonction de votre historique de conduite et du risque dans son ensemble. 

Que dois-je faire en cas de délit de fuite?

S’il y a eu un délit de fuite, voici quelques étapes importantes à suivre pour vous aider à gérer la situation : 

  1. S’il y a des blessés, appelez le 911. Votre sécurité est toujours la priorité. Si vous, vos passagers, l’autre conducteur de la voiture ou un piéton êtes blessés, occupez-vous-en tout d’abord.
  2. Rapportez le délit de fuite à la police dans un délai de 24 heures. Si la police vous le demande, déplacez-vous à un centre de déclaration des collisions. Cette étape est importante, car votre accident doit avoir été déclaré pour être considéré comme un sinistre dont vous n’êtes pas responsable lorsque vous présentez une réclamation. 

    Conseil : Si un policier vous informe que les dommages sont trop mineurs pour une déclaration, notez son nom, numéro de matricule et numéro de téléphone pour que votre compagnie d’assurance puisse communiquer avec lui, au besoin.

  3. Notez tous les détails possibles. Si vous étiez dans votre véhicule ou aux alentours au moment de l’accident, notez la couleur, la marque, le modèle et ce que vous pouvez du numéro d’immatriculation.
  4. Prenez des photos. S’il est sécuritaire de le faire, prenez des photos du lieu de l’accident, des dommages à votre auto ou de la peinture visible sur votre auto qui provient de l’autre véhicule.
  5. Trouvez des témoins. Si d’autres personnes ont été témoins de l’accident, parlez-leur et ajoutez leurs commentaires à vos notes. Notez leurs coordonnées au cas où la police ou votre assureur doive communiquer avec eux.
  6. Vous devrez ensuite communiquer avec nous.
Mon assurance auto couvre-t-elle le vol des biens personnels?

Ça dépend des biens qui ont été volés dans votre véhicule. Certains biens sont couverts par l’assurance auto, d’autres par l’assurance habitation.

S'il y a entrée par effraction dans votre voiture, votre assurance auto couvrira les articles qui font partie de votre véhicule (p. ex., une chaîne stéréo fournie avec votre voiture ou des enjoliveurs).

Tous les autres effets personnels — comme un portable, un téléphone cellulaire, un sac de sport ou un équipement sportif — seraient couverts par votre assurance des propriétaires, des locataires ou des copropriétaires. Si vous n’avez pas d’assurance au moment du vol, vous ne serez pas indemnisé pour les biens personnels volés dans votre voiture.

Si quelqu’un d’autre laisse un objet dans votre voiture et que celui-ci est volé, cette personne devra demander à son propre assureur habitation de l'indemniser pour ce vol — le vôtre ne le couvrira pas.

Est-ce que vous me donnerez un véhicule de remplacement pendant que les dommages à mon véhicule sont réparés après l’accident?

Seulement si vous avez acheté notre couverture Frais de location (appelée Frais de location et de déplacement au Québec). Celle-ci qui comprend la couverture des pertes de jouissance, qui couvre les frais d’un véhicule de location lorsque le vôtre est en réparation.

Si vous n’êtes pas responsable, ou que vous êtes partiellement responsable, d’un accident, la couverture des pertes de jouissance est offerte par la garantie Collision – non responsable, selon le pourcentage de non-responsabilité. Ceci s’applique au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, en Ontario et à l’Île-du-Prince-Édouard.

Qu’arrive-t-il si j’ai un accident d’auto et qu’il y a des blessés?

Si quelqu’un est blessé dans un accident d’auto, veuillez nous le dire rapidement. Nous vous attribuerons un spécialiste, qui révisera les détails et déterminera l’admissibilité aux avantages ou à l’indemnisation appropriés.

Au Québec, si vous êtes blessé dans un accident d’auto, vous devez le déclarer à la SAAQ.

Quels renseignements je dois fournir lorsque je fais une réclamation?

Nous voulons vous offrir le soutien dont vous avez besoin et rapidement. C’est préférable de nous donner le plus de renseignements possible dès le début, comme :

  • votre numéro de police (vous devrez l’avoir en main lorsque vous nous appelez pour faire votre réclamation);
  • des photos;
  • les rapports de police;
  • toute correspondance connexe au sinistre déclaré;
  • le nom et les coordonnées des fournisseurs de service qui vous ont aidés;
  • les reçus pour les biens endommagés;
  • vos coordonnées, particulièrement les numéros de téléphone auxquels nous pouvons vous joindre.
Que puis-je faire pour aider à prévenir la fraude d’assurance auto?

Nous cherchons toujours à protéger nos clients contre la fraude en matière de blessures corporelles dans le secteur de l’assurance auto. Voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour éviter que cette situation vous arrive lorsque vous êtes impliqué(e) dans un accident :

  • Communiquez avec votre compagnie d’assurance si un étranger tente de vous conseiller un atelier de réparation, un médecin, une clinique ou un avocat que vous ne connaissez pas. Fournissez les noms, adresses et numéros de téléphone de ces fournisseurs.
  • Consultez seulement des professionnels de la santé et juridiques que vous connaissez, en qui vous avez confiance ou qui vous ont été recommandés par des personnes fiables. N’acceptez jamais les fournisseurs recommandés par des étrangers.
  • Sachez quelles sont vos indemnités de soins de santé – ce qui est couvert et ce qui ne l’est pas.
  • Ne signez jamais des formulaires de demande d’indemnités en blanc.
  • Vérifiez tous les formulaires qui ont été remplis pour vous assurer que les renseignements sont exacts.
  • Conservez des rapports détaillés de vos traitements médicaux. Notez les dates, les lieux, les personnes qui ont fourni les traitements, les diagnostics et les services que vous avez reçus, ainsi que les médicaments, les fournitures ou l’équipement qui vous ont été fournis.
  • Comparez vos dossiers avec les relevés envoyés par la compagnie d’assurance pour vous assurer que les factures sont exactes et n’incluent pas de traitements que vous n’avez pas reçus.
  • Assurez-vous que les dates de traitement, les noms des médecins, l’emplacement des établissements et les services médicaux soient ceux dont vous vous souvenez. Demandez à votre fournisseur de soins de santé de vous expliquer tout problème ou incohérence sur vos factures.
  • Lisez votre police d’assurance. Votre police vous fournit des renseignements détaillés sur votre couverture d’assurance, vos droits et vos responsabilités.
Combien de temps prendra le traitement de ma réclamation?

Vous voulez que votre réclamation soit traitée le plus rapidement possible – nous aussi! Tout dépendra de la gravité ou de la complexité du sinistre. Certaines réclamations peuvent être réglées en un seul appel, alors que d’autres nécessitent l’implication d’autres experts.

Vous pouvez accélérer le processus en fournissant les formulaires nécessaires ainsi que tout document justificatif (photographies, rapports de polices, factures et reçus, etc.) aussi rapidement que possible.

Comment déterminez-vous le montant de ma réclamation?

Excellente question. Tout d’abord, l’un de nos experts en sinistres travaille en étroite collaboration avec vous afin d’obtenir tous les détails du sinistre et d’établir les coûts associés à la réparation ou au remplacement de vos biens endommagés. Nous pouvons même demander à un expert de nous aider à évaluer les dommages. L’expert en sinistres analyse ensuite votre police afin de déterminer quel montant de votre réclamation peut être remboursé en fonction de votre assurance. Si, pour une raison quelconque, votre sinistre n’est pas couvert, nous nous assurerons de vous expliquer pourquoi.

Police habitation : si votre domicile a subi des dommages en raison d’un sinistre couvert par votre police, il se peut que nous appelions l’un de nos fournisseurs autorisés afin d’évaluer les dommages.

Police auto : nous ferons inspecter les dommages par un estimateur ou un atelier autorisé qui déterminera si votre véhicule peut être réparé. Si c’est le cas, il sera réparé selon l’estimation approuvée. Sinon, nous vous donnerons la valeur au jour du sinistre.

Quelle est l’incidence d’une réclamation sur ma prime d’assurance auto au renouvellement?

Votre prime est calculée à partir de vos renseignements uniques et de ceux de votre véhicule. Il en va de même pour une réclamation : votre prime peut être touchée, mais cela dépend de plusieurs facteurs.

Si vous présentez une demande de règlement qui est couverte aux termes de votre garantie tous les risques sauf collision ou renversement, il n’y aura habituellement pas d’incidence sur votre prime. Cependant, si vous présentez plusieurs réclamations pour cette garantie en une courte période de temps, votre assureur pourrait décider de la retirer au renouvellement.

En cas de collision, l’augmentation de prime dépend à qui la responsabilité est attribuée. Si vous êtes responsable, votre prime pourrait augmenter. Si vous avez une clause de pardon du premier accident, votre prime ne sera pas touchée par le premier accident dont vous êtes responsable.